6 mars 2017 / 14:59 / il y a 6 mois

Prises de profits à Wall Street après les récents records

Les marchés américains évoluent en baisse lundi dans les premiers échanges. Quelques minutes après l'ouverture, l'indice Dow Jones perd 0,4%. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,52% et le Nasdaq Composite cède 0,52%. /Photo prise le 2 mars 2017/Lucas Jackson

PARIS (Reuters) - Les marchés américains évoluent en baisse lundi dans les premiers échanges, marquant le pas après une semaine dernière fructueuse au cours de laquelle le Dow Jones a franchi pour la première fois le seuil des 21.000 points.

Quelques minutes après l'ouverture, l'indice Dow Jones perd 84,45 points, soit 0,4%, à 20.921,37 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,52% à 2.370,68 points et le Nasdaq Composite cède 0,52% à 5.840,80 points.

Les indices américains ont gagné entre 0,4% et 0,9% la semaine dernière, portés par le ton jugé rassurant du président américain Donald Trump lors de son discours devant le Congrès mardi et le changement de perspective sur le calendrier du relèvement des taux aux Etats-Unis.

L'hypothèse d'une nouvelle hausse des taux d'intérêt de la Réserve fédérale (Fed) dès sa réunion des 14 et 15 mars a été confortée vendredi soir par les déclarations de la présidente de la banque centrale américaine, Janet Yellen.

Les investisseurs attendent désormais la publication, vendredi, du rapport officiel sur l'emploi non agricole aux Etats-Unis sur le mois de février, un indicateur clé pour l'orientation de la politique monétaire de la Fed.

La nouvelle hausse hebdomadaire des marchés d'actions américains - la sixième d'affilée - est propice ce lundi à des prises de bénéfices.

La perspective de la signature par Donald Trump d'un nouveau décret sur l'immigration alimente également la prudence, de même que les tensions géopolitiques en Asie après les tirs de missile de la Corée du Nord.

"La plupart des investisseurs sont positifs au sujet de l'administration Trump mais la prudence reste de mise face à des propos de l'administration qui pourraient mettre à mal l'enthousiasme", indique Andre Bakhos, chez Janlyn Capital.

Aux valeurs, Netflix avance de 2,3% à 142,35 dollars, profitant d'un relèvement du conseil d'UBS de "neutre" à "achat".

Le titre Snap (+1,4%) continue de progresser après avoir grimpé de 59,3% sur les deux jours ayant suivi son introduction en Bourse de 3,4 milliards de dollars.

Delta Air Lines perd plus de 2% après avoir réduit lundi sa prévision de marge opérationnelle pour le trimestre en cours du fait d'une hausse de ses coûts.

De son côté, General Motors gagne 0,2% après avoir dévoilé les modalités du rachat d'Opel/Vauxhall par PSA, pour un montant total de 2,2 milliards d'euros.

A l'inverse, Tyson Foods chute de 2,6% après la découverte d'un foyer de grippe aviaire dans un élevage de poulets de l'un de ses sous-traitants.

Au moment de l'ouverture de Wall Street, les marchés européens évoluaient en baisse, l'indice large Stoxx 600 perdant 0,49% et l'EuroStoxx 50 cédant 0,48%.

Sur le marchés des changes, le dollar était en légère hausse face à un panier de devises de référence, son indice s'inscrivant à 101,50 après avoir atteint un pic à 102,15 la semaine dernière avec le renforcement des anticipations de hausse des taux en mars.

Blandine Hénault, avec Yashaswini Swamynathan, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below