3 mars 2017 / 12:22 / dans 9 mois

Paris et l'euro montent après un sondage, Wall Street attend Yellen

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes regagnent du terrain à mi-séance vendredi tandis que l‘euro monte, porté par les derniers développements de la campagne présidentielle en France, alors que Wall Street devrait ouvrir sur une note prudente en attendant l‘intervention publique de Janet Yellen, la présidente de la Réserve fédérale américaine.

Les Bourses européennes regagnent du terrain à mi-séance vendredi tandis que l'euro monte, alors que Wall Street devrait ouvrir sur une note prudente. À Paris, le CAC 40 gagne 0,65% à 11h50 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,10% et à Londres, le FTSE abandonne 0,26%. /Photo prise le 15 février 2017/REUTERS/Ralph Orlowski

À Paris, le CAC 40 gagne 0,65% à 4.996,31 points à 11h50 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,10% et à Londres, le FTSE abandonne 0,26%. L‘indice paneuropéen FTSEurofirst 300 0,16% et le Stoxx 600 cède 0,13% mais l‘EuroStoxx 50 de la zone euro avance de 0,48%.

Alors que les spéculations vont bon train sur un abandon par François Fillon de sa candidature à la présidence française, un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour France 2 montre qu‘Alain Juppé arriverait en tête du premier tour s‘il défendait les couleurs de Les Républicains et il donne Emmanuel Macron en tête pour la première fois, devant Marine Le Pen, si François Fillon se maintient.

La nouvelle a permis au CAC, qui évoluait jusqu‘alors en baisse, de repasser en territoire positif et d‘inscrire un nouveau plus haut de 15 mois à 4.997,98 points. Le Dax et l‘EuroStoxx 50 ont eux aussi repris du terrain.

Sur le marché des changes, l‘euro, qui oscillait jusqu‘au milieu de la matinée autour de 1,0515 dollar, est repassé à plus de 1,0540 tandis que l‘écart de rendements entre les emprunts d‘Etat à dix ans français et allemand revenait vers 58 points de base, au plus bas depuis fin janvier.

Ce mouvement profite entre autres au secteur bancaire, dont l‘indice sectoriel Stoxx avance de 1,13%. Société générale (+3,34%) et BNP Paribas (+2,97%) affichent les plus fortes hausses de l‘EuroStoxx 50.

Egalement recherchés, Engie (+2,06%) poursuit sur sa lancée de la veille et Gemalto (+5,53%), en tête du Stoxx 600, bénéficie de résultats solides et de prévisions encourageantes.

A la baisse, le compartiment des médias (-1,8%) recule après les déclarations du géant britannique de la publicité WPP (-7,75%) selon lesquelles l‘année 2017 s‘annonce plus difficile que 2016.

Sur le marché des changes, le dollar cède 0,2% face à un panier de référence après deux séances de forte hausse. Les cambistes suivront attentivement les déclarations de Janet Yellen à partir de 18h00 GMT, dans l‘espoir d‘y trouver de nouvelles indications sur l‘évolution à court terme de la politique monétaire de la Fed.

Plusieurs autres responsables de la banque centrale, dont le vice-président Stanley Fischer, doivent également s‘exprimer dans la journée.

Le scénario désormais largement privilégié est celui d‘une hausse de taux d‘un quart de point dès le 15 mars, donc plus tôt qu‘attendu initialement. Cette évolution des anticipations a permi au billet vert de gagner près de 1% cette semaine, sa quatrième performance hebdomadaire positive d‘affilée.

Le marché pétrolier, lui, reprend un peu de terrain après ses pertes de jeudi liées à la vigueur du dollar, alors que plusieurs métaux de base, dont le cuivre et l‘or, restent orientés à la baisse.

Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below