2 mars 2017 / 09:24 / dans 9 mois

Objectif confirmé pour Continental après un bénéfice en légère hausse

BERLIN, (Reuters) - Continental a confirmé ses objectifs de ventes pour 2017 et propose d‘augmenter le dividende au titre de 2016 après la publication d‘un bénéfice en légère hausse et proche de l‘anticipation la plus haute des analystes.

Continental a confirmé ses objectifs de ventes pour 2017 et propose d'augmenter le dividende au titre de 2016 après la publication d'un bénéfice en légère hausse et proche de l'anticipation la plus haute des analystes. L'équipementier automobile a déclaré qu'il bénéficierait cette année de la croissance du marché automobile mondial et du retour sur investissements dans la technologie pour voitures autonomes. /Photo prise le 22 septembre 2016/REUTERS/Fabian Bimmer

L‘équipementier automobile a déclaré qu‘il bénéficierait cette année de la croissance du marché automobile mondial et du retour sur investissements dans la technologie pour voitures autonomes.

“Le début de l‘année a confirmé les prévisions fixées pour 2017”, a déclaré le groupe allemand jeudi, évoquant l‘objectif d‘une hausse de ses ventes de plus de 6%, à plus de 43 milliards d‘euros, en dépit de la hausse des prix des matières premières.

Le fabricant de la technologie pour conduite assistée, des systèmes d‘injection de carburant et de pneus, a annoncé un bénéfice d‘exploitation ajusté en hausse de 0,6% à 4,34 milliards d‘euros, proche de la prévision la plus élevée anticipée par les analystes, à 4,37 milliards.

Le groupe basé à Hanovre estime que sa marge avant impôts et charges financières (marge d‘Ebit) devrait se maintenir au-dessus de 10,5% après avoir atteint 10,8% en 2016.

Continental développe son expertise en matière d‘électronique, les constructeurs comme Volkswagen et Ford augmentant leurs dépenses dans les batteries électriques et les voitures autonomes.

Continental propose d‘augmenter son dividende 2016 à 4,25 euros par action, contre 3,75 euros en 2015.

Le groupe a publié ses prévisions de chiffre d‘affaires en 2017 en début d‘année.

L‘action recule de 0,91% à Francfort vers 08h45 GMT.

Andreas Cremer, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Juliette Rouillon

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below