15 février 2017 / 17:09 / dans 9 mois

Les Bourses européennes finissent dans le vert

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont terminé en hausse mercredi, principalement soutenues par les valeurs bancaires.

Les principales Bourses européennes ont terminé en hausse mercredi, principalement soutenues par les valeurs bancaires. À Paris, le CAC 40 a gagné 0,59% à 4.924,86 points. Le Footsie britannique a pris 0,47% et le Dax allemand s'est octroyé 0,19%. /Photo prise le 15 février 2017/REUTERS/Ralph Orlowski

À Paris, le CAC 40 a gagné 0,59% (29,04 points) à 4.924,86 points. Le Footsie britannique a pris 0,47% et le Dax allemand s‘est octroyé 0,19%. L‘indice EuroStoxx 50 a fini en hausse de 0,56%, le FTSEurofirst 300 de 0,51%, après un pic de 14 mois ens séance, et le Stoxx 600 de 0,40%.

Au moment de la clôture en Europe, Wall Street était hausse à la suite de la publication d‘une série d‘indicateurs étayant le plus souvent les propos tenus la veille par la présidente de la Réserve fédérale.

Janet Yellen, a déclaré mardi que l‘institut d‘émission devrait sans doute relever les taux d‘intérêt lors d‘une de ses réunions de politique monétaire à venir

La présidente de la Fed s‘adressait mardi à la commission bancaire du Sénat et elle n‘a rien dit de différent ce mercredi en renouvelant cet exercice semestriel devant la commission des services financiers de la Chambre des Représentants.

Plusieurs indicateurs américains publiés mercredi, notamment l‘inflation et les ventes au détail 5nL8N1G04X8], appuient dans l‘ensemble ces déclarations.

En Europe, les valeurs bancaires ont réalisé les meilleures performances des sous-indices du Stoxx 600, affichant une progression de 1,34%.

Crédit Agricole s‘est adjugé 4,76%, plus forte hausse du CAC 40 et meilleure performance de l‘EuroFirst 300, après avoir publié des résultats supérieurs aux prévisions.

Dans son sillage, Société générale a grimpé de 1,30% et BNP Paribas de 1,25%.

A Francfort, Deutsche Bank (+2,52%) a terminé en tête du Dax, devant Commerzbank (+2,09%), tandis que l‘espagnole BBVA (3,15%) a réalisé la plus forte progression de l‘EuroStoxx50.

Derrière les bancaires, la santé et l‘immobilier se classent en deuxième et troisième positions avec des gains respectifs de 0,72% et 0,67%.

La distribution et les loisirs et voyages terminent en queue de peloton sur des replis de 0,62% et de 0,57%.

A Londres, le voyagiste TUI a perdu 7,22%, plus fort repli du Stoxx 600 et du Footsie.

Lufthansa a pris 1,67%. La compagnie aérienne et le syndicat des pilotes ont accepté les recommandations d‘un médiateur pour régler leur différend salarial.

Sur le marché des changes, le dollar, qui a atteint son plus haut niveau depuis un mois dans la journée en réaction aux statistiques économiques américaines, marque le pas face au yen à 114,12, face à l‘euro, qui remonte à 1,0599 dollar, et à un panier de devises de référence <DXY= >, son indice revenant à 101,0600.

L‘or, qui avait auparavant pâti de la hausse du billet vert, regagne du terrain, autour de 1230,70 dollars l‘once.

Sur le marché pétrolier, les cours poursuivent leur repli après l‘annonce d‘une hausse bien plus forte que prévu des stocks américains de brut.

Le baril de Brent et celui de brut léger américain perdent 0,40% aux alentours de 55,75 et 53 dollars.

Avec Chuck Mikolajczak, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below