14 février 2017 / 07:09 / il y a 7 mois

Credit Suisse: le titre monte malgré une perte marquée

Credit Suisse a annoncé mardi une perte de 2,44 milliards de francs suisses (2,3 milliards d'euros) au titre de 2016, la deuxième banque helvétique affichant ainsi des comptes dans le rouge pour le deuxième exercice de suite en raison essentiellement d'une grosse amende aux Etats-Unis. /Photo prise le 18 janvier 2017/REUTERS/Arnd Wiegmann

ZURICH (Reuters) - Credit Suisse a annoncé mardi une perte de 2,44 milliards de francs suisses (2,3 milliards d‘euros) au titre de 2016, la deuxième banque helvétique affichant ainsi des comptes dans le rouge pour le deuxième exercice de suite en raison essentiellement d‘une grosse amende aux Etats-Unis.

Mais cela n‘empêche pas l‘action Credit Suisse d‘être très bien orientée en début de séance à la Bourse de Zurich, les investisseurs évoquant notamment un ratio de capital meilleur que prévu et les bonnes performances des divisions banque d‘investissement et gestion de fortune.

Credit Suisse a également annoncé qu‘il allait encore réduire ses effectifs de 5.500 cette année après un total de 7.250 licenciements en 2016, des mesures qui entrent dans la volonté de la banque d‘arriver à des économies nettes de plus de 4,2 milliards de francs d‘ici la fin de 2018.

Depuis son arrivée aux commandes de la banque il y a 18 mois, Tidjane Thiam a entrepris une vaste restructuration de Credit Suisse, avec comme ligne directrice le recentrage le groupe sur la gestion de patrimoine aux dépens de la banque d‘investissement, activité plus volatile.

“Nous pensons que nous sommes en bonne position pour continuer à progresser dans le cadre de notre programme de restructuration en 2017 et 2018”, précise le directeur général dans le communiqué de résultats.

Lors d‘une conférence téléphonique, Tidjane Thiam a précisé que le projet d‘une introduction en Bourse des seules activités suisses de la banque restait d‘actualité, tout en ajoutant que le groupe restait ouvert à d‘autres options susceptibles de consolider son bilan.

“Nous voulons préserver cette option (d‘une introduction en Bourse) étant donné l‘environnement géopolitique incertain dans lequel nous évoluons actuellement. Donc nous poursuivons comme prévu nos préparatifs en vue d‘une IPO au cours du second semestre de 2017”, a-t-il souligné.

LA GESTION DE FORTUNE SE REDRESSE AU DÉBUT 2017

Vers 09h20 GMT, le titre Credit Suisse progresse de 3,25% à 15,24 francs, l‘une des meilleures performances de l‘indice Stoxx 600, alors que l‘indice regroupant les valeurs bancaires européennes gagne 0,37%. Cela porte à 4,3% le gain du titre depuis le début de l‘année contre +2,7% pour l‘indice sectoriel sur la période.

Sur le seul quatrième trimestre, la perte nette est de 2,35 milliards de francs suisses du fait essentiellement de la provision passée dans les comptes de cette période à la suite de l‘accord conclu aux Etats-Unis pour solder le contentieux sur la vente de titres financiers à risque adossés à des crédits immobiliers “subprime”.

Cette perte est plus marquée que prévu puisque sept analystes interrogés par Reuters avaient anticipé en moyenne une perte nette de 2,013 milliards de francs sur les trois derniers mois de l‘année.

Malgré la perte de 2,44 milliards sur l‘ensemble de 2016, qui vient après une perte de 2,94 milliards en 2015, la deuxième banque suisse après UBS propose au titre de 2016 un dividende de 0,70 franc par action, montant conforme aux attentes du marché.

Il y a près d‘un mois, Credit Suisse avait confirmé son intention d‘inscrire une charge supplémentaire d‘environ deux milliards de dollars (1,88 milliard d‘euros) dans ses comptes du quatrième trimestre 2016 pour couvrir le coût de l‘arrangement conclu avec la justice américaine.

Le 18 janvier, la banque en effet finalisé un accord de 5,3 milliards de dollars négocié fin décembre avec les autorités américaines sur les accusations de tromperie lors de la vente à des investisseurs de prêts immobiliers titrisés avant la crise financière de 2008.

Dans la gestion de fortune, Credit Suisse a dit avoir subi des sorties nettes de capitaux en raison notamment de la décision de certains clients de retirer des liquidités pour participer à des programmes d‘amnistie fiscale.

Mais, depuis le début de l‘année, toutes les branches de la gestion de fortune ont enregistré des entrées nettes, a ajouté Credit Suisse.

A la fin du quatrième trimestre, le ratio Tier 1 de la banque était de 11,6% contre 12% à fin septembre.

Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below