8 février 2017 / 15:21 / dans 8 mois

Wall Street ouvre en baisse

Wall Street a ouvert en légère baisse mercredi. Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones perd 59,37 points, soit 0,30%. /Photo prise le 7 février 2017/REUTERS/Brendan McDermid

(Reuters) - Wall Street a ouvert en légère baisse mercredi, freinée par le secteur bancaire et des résultats d‘entreprises jugés décevants, dans un climat de prudence lié aux incertitudes sur la politique protectionniste de Donald Trump.

Dans les premiers échanges, l‘indice Dow Jones perd 59,37 points, soit 0,30%, à 20.030,92. Le Standard & Poor’s 500, plus large, recule de 0,29% à 2.286,48 et le Nasdaq Composite cède 0,32% à 5.656,13.

Les investisseurs s‘interrogent notamment sur les conséquences des mesures protectionnistes de l‘administration Trump.

Au vu des résultats publiés à ce stade par plus de la moitié des sociétés composant l‘indice S&P-500, la hausse des bénéfices est projetée à 8,2%. Elle serait ainsi la plus élevée en neuf trimestres.

“Le marché est guidé par les résultats d‘entreprises qui, de fait, sont supérieurs aux attentes et constituent probablement une bonne explication de sa résistance”, explique dans une note Peter Cardillo, économiste chez First Standard Financial

Les valeurs de l‘énergie et les financières accusent les plus forts reculs sectoriels du S&P avec des pertes respectives de 0,92% et 0,74%.

A l‘inverse, les valeurs des services aux collectivités prennent 0,43%, meilleure performance.

Aux valeurs, JPMorgan (-0,90%) et Goldman Sachs (-0,80%) sont en queue du Dow Jones.

Goodyear recule de plus de 2%. Le numéro un du pneu aux Etats-Unis a annoncé un chiffre d‘affaires inférieur aux attentes sous le coup d‘une baisse de ses ventes dans la région Amériques, son principal marché.

Dow Chemical et DuPont lâchent respectivement de 0,21% et 0,5%. Les deux groupes chimiques ont proposé à la Commission européenne de céder des actifs pour atténuer les inquiétudes des autorités de la concurrence concernant leur projet de fusion de 130 milliards de dollars (122 milliards d‘euros).

Gilead Sciences chute de 9,50 % en raison de prévisions de ventes 2017 de ses traitements de l‘hépatite C en forte baisse, à 7,5-9 milliards de dollars contre 14,8 milliards en 2016 et un consensus de 12 milliards, selon Evercore ISI.

Allergan gagne 1,5%. Le laboratoire pharmaceutique a publié un chiffre d‘affaires et un bénéfice trimestriels supérieurs aux attentes, une demande plus forte pour son antirides Botox et son traitement oculaire Restasis ayant aidé à compenser le déclin de ses anciens médicaments.

Time Warner prend 0,36%. Le groupe de médias a publié un chiffre d‘affaires trimestriel en hausse de 11,5%, au-dessus des attentes, et indiqué qu‘il comptait boucler son rachat par AT&T d‘ici la fin de l‘année.

Walt Disney Company avance de 1,2%, en tête du Dow Jones, en dépit de la publication d‘un chiffre d‘affaires trimestriel en recul de 3%.

Cognizant Technology Solutions progresse de plus de 2%. Cédant aux pressions du fonds activiste Elliott Management qui a pris en novembre 4% de son capital, le fournisseur de services informatiques a annoncé la nomination de trois nouveaux administrateurs et une redistribution de 3,4 milliards de dollars à ses actionnaires sur une période de deux ans.

Yashaswini Swamynathan à Bangalore, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Juliette Rouillon

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below