7 février 2017 / 22:04 / il y a 9 mois

Les Bourses européennes mitigées à la clôture

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes, à l‘exception de Paris, ont terminé dans le vert mardi, soutenues par les bonnes performances du secteur de l‘immobilier et celui des ressources de base.

Les Bourses européennes, à l'exception de Paris, ont terminé dans le vert mardi. À Paris, le CAC 40 a perdu 0,49%. Le Footsie britannique a progressé en revanche de 0,20% grâce aux valeurs minières et le Dax allemand a gagné 0,34%. /Photo d'archives/REUTERS/Christian Hartmann

La place parisienne a été particulièrement plombée par les valeurs bancaires après la publication des résultats de BNP Paribas, jugés décevants, ainsi que par le repli des valeurs pétrolières.

À Paris, le CAC 40 a perdu 0,49% (2,60 points) à 4.754,47 points. Le Footsie britannique a progressé en revanche de 0,20% grâce aux valeurs minières et le Dax allemand a gagné 0,34%. L‘indice EuroStoxx 50 a reflué de 0,08%, le FTSEurofirst 300 a avancé de 0,27% et le Stoxx 600 a gagné 0,32%.

Sur le front macroéconomique, le ministère allemand de l‘Economie a annoncé un recul inattendu de 3% de la production industrielle de la première économie de la zone euro, sa plus forte baisse depuis janvier 2009.

Sur le plan sectoriel, les valeurs pétrolières et bancaires ont figuré parmi les principales baisses du Stoxx 600, avec des replis respectifs de -1,48% et de -0,8%

BP, plus forte baisse du Footsie à Londres, a lâché 4,26%. La compagnie pétrolière britannique a annoncé des résultats inférieurs aux attentes pour le quatrième trimestre et en baisse sur l‘ensemble de l‘exercice pour la deuxième année consécutive.

Le raffineur finlandais Neste a dégringolé de 5,49%, deuxième plus important repli du Stoxx 600, derrière le joaillier danois Pandora (-6,76%), sanctionné pour ses prévisions de résultats 2017.

Le pétrolier norvégien Statoil, qui a fait état de résultats trimestriels nettement inférieurs aux attentes, a reculé de 3,07%.

A Paris, le parapétrolier TechnipFMC, né du rapprochement entre Technip et FMC Technologies, a chuté de 3,12%.

Côté banques, BNP Paribas a plongé de 4,77%, en queue de peloton du CAC 40 et de l‘EuroStoxx 50. Les investisseurs ont été déçu par les résultats annuels de la banque et son plan stratégique 2020.

Dans son sillage, Société générale a perdu 2,50% et Crédit agricole 2,42%.

Deuxième meilleure performance du CAC 40 derrière Nokia (+2,66%), Klépierre a gagné 2,59%, porté par ses résultats et une hausse générale de 1,81% du compartiment immobilier qui a fini en tête des indices du Stoxx 600.

A Zurich, le fabricant de puces et de capteurs Austria Mikro Systeme s‘est adjugé 22,39%, sa meilleure séance en près de 13 ans, à la faveur de ses résultats trimestriels.

Aux changes, le dollar progresse de 0,55% face à un panier de devises de référence et de 0,41% face à l‘euro, autour de 1,069, en raison des incertitudes politiques en Europe, notamment en France.

La remontée du dollar affecte les cours du baril de Brent et du brut léger américain qui refluent respectivement de 1,62% et 1,98% à près de 54 dollars et 51 dollars.

Sur le marché obligataire, l‘écart de rendement entre la dette française et allemande a atteint 78 points de base, son plus haut niveau depuis novembre 2012, sur fond d‘inquiétudes liées à l‘élection présidentielle française.

Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below