31 janvier 2017 / 19:06 / dans 10 mois

Buffett a acheté 12 milliards de dollars d'actions depuis l'élection de Trump

(Reuters) - Warren Buffett a déclaré que sa holding, Berkshire Hathaway, avait acheté pour 12 milliards de dollars (11,1 milliards d‘euros) d‘actions depuis l‘élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis le 8 novembre.

Warren Buffett a déclaré que sa holding, Berkshire Hathaway, avait acheté pour 12 milliards de dollars (11,1 milliards d'euros) d'actions depuis l'élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis le 8 novembre. /Photo prise le 27 janvier 2017/REUTERS/Shannon Stapleton

Le multimilliardaire, dans un entretien à l‘animateur de télévision Charlie Rose diffusé vendredi, a même laissé entendre que les achats réalisés par Berkshire depuis le scrutin avaient dépassé 12 milliards de dollars en incluant les titres achetés par ses collaborateurs Todd Combs et Ted Weschler.

“Nous avons, en net, acheté 12 milliards de dollars d‘actions depuis l‘élection”, a-t-il dit. “Les gars qui travaillent avec moi, les deux copains, en ont probablement acheté un peu plus, et vendu un peu aussi.”

Le montant d‘achats évoqué est supérieur au rythme habituel des investissements de Berkshire Hathaway: en moins de trois mois, le groupe a dépensé environ la moitié des capitaux qu‘il a investis sur les marchés actions sur les trois ans au 30 septembre 2016.

Warren Buffett a refusé de préciser si Berkshire avait augmenté ses participations dans les quatre principales compagnies aériennes américaines, American Airlines Group, Delta Air Lines, Southwest Airlines et United Continental.

Berkshire a révélé ces prises de participation mi-novembre, ce qui a surpris beaucoup d‘observateurs car Warren Buffett a longtemps été défiant envers le secteur du transport aérien.

Au total, la holding détenait pour 102,5 milliards de dollars d‘actions au 30 septembre dernier en excluant sa participation dans Kraft Heinz.

Dans l‘entretien, Warren Buffett a par ailleurs dit ne pas croire que Donald Trump puisse atteindre son objectif d‘une croissance de 4% par an. Mais il a ajouté qu‘une croissance de 2% permettrait, sur la durée d‘une génération, d‘accroître le produit intérieur brut (PIB) de 19.000 dollars par personne.

“Deux pour cent produiront des miracles”, a-t-il dit.

En 2016, la croissance de l‘économie américaine a été de 1,6%, le chiffre le plus faible depuis 2011.

Jonathan Stempel; Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below