31 janvier 2017 / 17:20 / il y a 7 mois

Les marchés européens terminent en baisse dans un contexte d'incertitude

Les Bourses européennes ont terminé en baisse mardi dans un contexte d'incertitude. À Paris, le CAC 40 a clôturé en recul de 0,75% (35,74 points) à 4.748,90 points. Le Footsie britannique a perdu 0,27 % et le Dax allemand a cédé 1,25 %. /Photo d'archives/Toby Melville

(Reuters) - Les principales Bourses européennes ont terminé en baisse mardi dans un contexte d'incertitude lié au décret anti-immigration et à la politique économique de Donald Trump.

À Paris, le CAC 40 a clôturé en recul de 0,75% (35,74 points) à 4.748,90 points. Le Footsie britannique a perdu 0,27 % et le Dax allemand a cédé 1,25 %.

L'indice EuroStoxx 50 a lâché 0,98%, le FTSEurofirst 300 0,51% et le Stoxx 600 0,67%.

Au moment de la clôture en Europe, Wall Street était en baisse de 0,76%.

Sur le front macroéconomique, la croissance dans la zone euro s'est légèrement accélérée au quatrième trimestre avec un produit intérieur brut (PIB) en hausse de 0,5% sur la période octobre-décembre et de 1,8% sur un an.

L'inflation dans le bloc des 19 a nettement progressé à 1,8% sur un an en janvier, se rapprochant sensiblement de l'objectif que s'est fixé de la Banque centrale européenne (BCE) d'une inflation inférieure à mais proche de 2% à moyen terme.

Côté emploi, le nombre de chômeurs est retombé à 9,6% dans la zone euro et a accusé un recul plus fort que prévu en Allemagne.

Sur le plan sectoriel en Europe, les valeurs de l'immobilier (+0,5%) et des services aux collectivités (+0,12%) ont progressé.

Avec des pertes respectives de 1,39%, 1,11% et 1,11%, les indices de la chimie, de la finance et des médias enregistrent les replis les plus importants.

Aux valeurs, H&M a terminé sur un gain de 5,57%, meilleure performance de l'EuroFirst 300. La chaîne de magasins d'habillement suédoise a annoncé une hausse inattendue de son bénéfice imposable sur la période septembre-novembre, la première en 12 mois.

A Francfort, Adidas affiche le plus fort repli du Dax avec une perte de 3,22%.

Deutsche Bank a perdu de 1,18%, en dépit de l'annonce de règlement de litiges en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis.

A Paris, TechnipFMC, né du rapprochement entre Technip et FMC Technologies, a accusé le plus fort recul du CAC 40 avec une perte de 3,19%, devant Société générale (-3,03%) et ArcelorMittal (-2,26%).

Sur le marché des changes, le décret américain qui interdit provisoirement aux réfugiés et ressortissants de sept pays musulmans de se rendre aux Etats-Unis pèse sur le dollar. Le billet vert cède 0,85% face à un panier de devises de référence, son indice revenant à 99,5780.

L'euro progresse de 0,94% face au dollar à 1,0793 dollar.

Sur le marché obligataire, les rendements des emprunts français, italien et portugais ont atteint leur plus haut niveau depuis la mi-2015, reflétant l'inquiétude croissante des investisseurs face aux risques économiques.

Sur le marché pétrolier, le Brent et le brut léger américain, qui étaient en fort recul, regagnent du terrain avec des hausses de plus de 1%.

Avec Dhara Ranasinghe; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below