30 janvier 2017 / 09:10 / il y a 7 mois

Les marchés européens reculent à l’ouverture

Les principales Bourses européennes ont ouvert en baisse lundi, dans le sillage de Wall Street qui a marqué une pause en fin de semaine dernière, attendant de nouvelles précisions sur la politique économique et commerciale de Donald Trump. À Paris, le CAC 40 est en repli de 0,86% à 4.798,24 points vers 08h35 GMT. À Francfort, le Dax perd 0,63% et à Londres, le FTSE recule de 0,9%. /Photo d'archives/Charles Platiau

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en baisse lundi, dans le sillage de Wall Street qui a marqué une pause en fin de semaine dernière, attendant de nouvelles précisions sur la politique économique et commerciale de Donald Trump.

À Paris, l'indice CAC 40 est en repli de 0,86% à 4.798,24 points vers 08h35 GMT. À Francfort, le Dax perd 0,63% et à Londres, le FTSE recule de 0,9%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro cède 0,76%, le FTSEurofirst 300 0,75% et le Stoxx 600 0,73%.

Les marchés guetteront cette semaine non seulement la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (mercredi), les statistiques sur l'emploi (vendredi) et une nouvelle salve de résultats de sociétés, mais aussi les déclarations et les actes de Donald Trump.

Le décret anti-immigration signé vendredi par le président américain a déclenché une levée de boucliers sur la scène internationale, dans des tribunaux américains et auprès de certains républicains.

Sur le plan sectoriel en Europe, les télécoms (+0,16%), les technologies (+0,17% et la santé (+0,13%) réalisent les meilleures performances.

A l'inverse, avec des replis de l'ordre de 1%, les valeurs des biens de consommation, de la finance, de l'énergie affichent les plus fortes baisses.

A Londres, Vodafone prend près de 3%, plus forte hausse du Footsie et de l'EuroStoxx 300, après l'annonce que le groupe est en négociations pour fusionner sa branche idienne avec son concurrent Idea Cellular dans le cadre d'une opération toute en actions créant un nouveau leader du marché.

L'assureur allemand Allianz, qui a engagé des discussions informelles en vue d'un éventuel rachat de son concurrent australien QBE Insurance, selon une source proche du dossier, perd 1,33%.

A Francfort, Lufthansa avance de 0,38%, plus forte progression du Dax. La compagnie allemande et la compagnie d'Abou Dhabi Etihad Airways ont annoncé qu'elles tiendraient mercredi une conférence de presse commune sur leurs projets de coopération.

A Paris, toutes les valeurs du CAC 40 sont dans le rouge.

Sur le marché des changes, le dollar se stabilise face à un panier de devises de référence, son indice revenant à 100,54 après avoir touché un plus bas de 100,17.

Les investisseurs attendent notamment des éclaircissements sur la politique du nouveau président américain en matière de commerce international.

Sur le marché du pétrole, les cours poursuivent leur recul. Le Brent se replie de 0,16% à 55,43 dollars le baril et le brut léger américain perd de 0,13% à 53,10 dollars le baril. L'augmentation des stocks aux Etats-Unis freine la dynamique positive impulsée par les baisses de production des pays de l'Opep et hors Opep.

L'or, valeur refuge par excellence, se stabilise à 1.189,95 dollars l'once, après avoir signé une hausse de plus 0,2% à 1.194,25 dollars l'once.

Nichola Smanather, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Juliette Rouillon

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below