26 janvier 2017 / 12:36 / dans 9 mois

Nouvelles mesures pour limiter les sorties de capitaux en Chine

L'autorité chinoise de régulation des changes a adopté jeudi de nouvelles directives visant à freiner les sorties de capitaux du pays et à favoriser les entrées de devises, dernière initiative en date pour tenter l'alléger les pressions à la baisse sur le yuan. /Photo d'archives/REUTERS/Kim Kyung-Hoon

PÉKIN (Reuters) - L‘autorité chinoise de régulation des changes a adopté jeudi de nouvelles directives visant à freiner les sorties de capitaux du pays et à favoriser les entrées de devises, dernière initiative en date pour tenter l‘alléger les pressions à la baisse sur le yuan.

L‘Administration d‘Etat des changes (SAFE) a annoncé un renforcement du contrôle des flux de capitaux transfrontaliers pour promouvoir “un développement sain” du marché des changes.

La nouvelle réglementation entre en application immédiatement.

La Chine a adopté ces derniers mois une série de mesures pour lutter contre les sorties massives de capitaux qui ont pesé sur la devise chinoise et mobilisé les réserves de change du pays, tout en essayant d‘attirer davantage de capitaux.

Les sociétés souhaitant transférer hors de Chine des plus-values égales ou supérieures à 50.000 dollars (46.600 euros) réalisées sur le marché des changes doivent désormais présenter des résolutions de leur conseil d‘administration concernant la distribution des bénéfices, ainsi que des documents fiscaux et des comptes certifiés, selon la nouvelle réglementation.

Les sociétés chinoises doivent aussi utiliser les revenus tirés de leurs exportations pour rembourser leur dette en devises étrangères plutôt que d‘acheter des devises aux banques.

Les entreprises ayant réalisé des emprunts garantis par des banques chinoises à l‘étranger peuvent prêter à nouveau les sommes empruntées à l‘intérieur du pays.

Parallèlement, le plafond autorisé de rapatriement des dépôts à l‘étranger pour les banques chinoises est fixé à la moyenne quotidienne des dépôts des six derniers mois, au lieu de 50% de cette moyenne auparavant.

En 2016, le yuan a perdu 6,5% de sa valeur vis-à-vis du dollar, sa plus forte baisse annuelle depuis 1994.

Bureau de Pékin, Elias Glenn et Kevin Yao, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below