26 janvier 2017 / 12:37 / dans 10 mois

Le bénéfice courant de Ford conforme aux attentes au 4e trimestre

DETROIT (Reuters) - Ford a publié une perte au quatrième trimestre en raison d‘une modification du traitement comptable des retraites et d‘une dépréciation liée à l‘abandon d‘un projet d‘usine au Mexique et le deuxième constructeur automobile américain a confirmé jeudi que son bénéfice de 2017 serait en repli.

Ford a publié une perte au quatrième trimestre en raison d'une modification du traitement comptable des retraites et d'une dépréciation liée à l'abandon d'un projet d'usine au Mexique et le deuxième constructeur automobile américain a confirmé jeudi que son bénéfice de 2017 serait en repli. /Photo prise le 10 janvier 2017/REUTERS/Mark Blinch

L‘action Ford perd 1% à 12,66 dollars en avant-Bourse.

Le deuxième constructeur automobile américain a enregistré sur les trois derniers mois de 2016 une perte nette de 783 millions de dollars (730 millions d‘euros), soit 20 cents par action, en raison d‘une charge comptable exceptionnelle de trois milliards de dollars annoncée la semaine dernière.

Après impôt, cette charge exceptionnelle, liée à un recalcul des retraites, s‘élève à deux milliards de dollars.

En excluant les éléments exceptionnels, Ford a dégagé un bénéfice de 30 cents par action, conforme au consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Une autre charge exceptionnelle, de 200 millions de dollars, est liée à l‘annulation du projet d‘implantation d‘une usine au Mexique. Néanmoins, Ford a pu économiser 500 millions de dollars en transférant la production prévue pour ce site vers une autre usine mexicaine.

Ford a expliqué que l‘annulation du projet était dû à une médiocre demande de petites voitures et à de mauvaises conditions de prix pour elles et n‘était pas directement liée aux vives critiques de Donald Trump, avant et après son élection à la présidence.

En lieu et place, Ford a annoncé la création de 700 emplois au Michigan en vue de construire des véhicules électriques et autonomes.

Le directeur financier Bob Shanks a toutefois dit que le constructeur attendait d‘en savoir plus sur les intentions du gouvernement pour déterminer quelle pourrait être l‘impact de ses décisions sur lui.

La prévision pessimiste de Ford pour son bénéfice de cette année tranche avec les projections avancées par ses concurrents General Motors et Fiat Chrysler Automobiles.

Ford a dégagé l‘essentiel de ses bénéfices trimestriels et annuels en Amérique du Nord, région dont la marge trimestrielle ajustée a progressé à 8,5% contre 8,2% un an auparavant.

Cette marge nord-américaine est de 9,7% sur l‘ensemble de l‘année contre 10,2% en 2015 et Bob Shanks a expliqué à la presse qu‘elle aurait été de 10,3% en 2016 s‘il n‘y avait pas eu une dépense de 750 millions de dollars liée à des rappels de véhicules.

Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below