24 janvier 2017 / 15:13 / il y a un an

Le Mexique n'exclut pas un retrait de l'Aléna

MEXICO (Reuters) - Le Mexique pourrait se retirer de l‘Accord de libre-échange nord-américain (Aléna) si la renégociation de ses termes, réclamée par Donald Trump, ne lui profite pas, a déclaré mardi le ministre mexicain de l‘Economie, Ildefonso Guajardo.

Le Mexique pourrait se retirer de l'Accord de libre-échange nord-américain (Aléna) si la renégociation de ses termes, réclamée par Donald Trump, ne lui profite pas, a déclaré mardi le ministre mexicain de l'Economie, Ildefonso Guajardo (photo). /Photo prise le 9 janvier 2017/REUTERS/Carlos Jasso

“Il n‘y aurait pas le choix. S‘orienter vers quelque chose de moindre que ce que nous avons aujourd‘hui? Cela n‘aurait aucun sens de rester”, a déclaré Guajardo à la télévision.

“La stratégie pour ce traité doit être gagnante pour tout le monde. Il sera impossible de le vendre ici s‘il n‘y a pas de bénéfices évidents pour le Mexique.”

Donald Trump a retiré lundi les Etats-Unis du Partenariat transpacifique (TPP) et annoncé qu‘il renégocierait “en temps voulu” l‘Aléna, qui lie Etats-Unis, Mexique et Canada depuis 1994.

Jean-Stéphane Brosse pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below