24 janvier 2017 / 09:09 / il y a 10 mois

Les Bourses européennes ouvrent en petite hausse

(Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en petite hausse mardi, la faiblesse du dollar, pénalisé par les premières mesures protectionnistes de Donald Trump, favorisant le secteur des ressources de base tandis que la finance italienne est en ébullition avec des spéculations d‘OPA sur Generali.

Les Bourses européennes ont ouvert en petite hausse mardi. A Paris, l'indice CAC 40 prend 0,09%. À Francfort, le Dax avance également de 0,09% et, à Londres, le FTSE gagne 0,11%. /Photo d'archives/REUTERS/Benoit Tessier

Sur le front macro-économique, les indices préliminaires de Markit sur l‘activité du secteur privé ont montré une croissance au plus haut depuis juin 2011 en France, portée par une accélération dans le secteur des services, tandis qu‘en Allemagne la croissance a un peu ralenti mais en restant soutenue.

Des avertissements de BT, Easyjet ou Philips sur leurs résultats pèsent en revanche sur la tendance.

A Paris, l‘indice CAC 40 prend 0,09% à 4.825,95 points vers 8h20 GMT. À Francfort, le Dax avance également de 0,09% et, à Londres, le FTSE gagne 0,11%.

L‘indice EuroStoxx 50 de la zone euro progresse de 0,01%, le FTSEurofirst 300 de 0,09% et le Stoxx 600 de 0,04%.

L‘indice des ressources de base, aidé par la baisse du dollar, affiche un gain de 1,80%, plus forte hausse sectorielle du Stoxx 600, devant celui de l‘assurance (+0,80%).

Anglo American (+3,36%), BHP Billiton (+2,81%), Glencore (+2,12%) et Rio Tinto (+2,23%) soutiennent la tendance et affichent les plus fortes hausses du Footsie. ArcelorMittal, plus forte hausse du CAC 40, prend 1,33%.

A l‘inverse, BT chute de plus de 15%, plus fort repli à la Bourse de Londres. L‘opérateur télécoms a réduit ses prévisions de résultats pour 2017 et 2018 après la découverte d‘irrégularités comptables en Italie bien plus importantes qu‘initialement estimé.

EasyJet <EZJ.L > lâche plus de 7%. La compagnie aérienne a livré des résultats conformes aux attentes, mais dit s‘inquiéter des effets sur ses résultats à venir de la dépréciation de la livre sterling dans le sillage du vote des Britanniques pour une sortie de l‘Union européenne.

A Milan, Generali prend 7,90%, plus forte hausse du Stoxx 600. Le numéro un italien de l‘assurance a annoncé lundi soir détenir 3,01% des droits de vote d‘Intesa, une manoeuvre qui empêche de fait la banque de se renforcer elle-même dans son capital et la contraindrait à lancer une offre sur l‘ensemble du capital.

En revanche, Intesa SanPaolo perd 3,67%, parmi les plus forts reculs du Stoxx 600.

A Francfort, SAP avance de 0,53%, après avoir publié des chiffres trimestriels dans le bas des attentes des analystes et fait preuve d‘un optimisme mesuré en relevant légèrement ses prévisions de résultats pour 2017..

Sur le marché des changes, les mesures protectionnistes annoncées lundi par Donald Trump ont pesé sur le dollar mais il regagne du terrain (+0,04%) face à un panier de devises de référence, son indice revenant à 100,2000 après avoir reculé jusqu‘à 99,899 lundi, non loin d‘un plus bas en sept semaines.

Le dollar reprend des couleurs face au yen et gagne 0,49% à 113,23, après être descendu à 112,52, son plus faible niveau depuis le 30 novembre.

L‘euro se replie de 0,09 % à 1,0748, après être monté à 1,0774 dollar, un pic depuis le 8 décembre.

Donald Trump a reçu à la Maison blanche des dirigeants de grandes entreprises américaines qu‘il a menacé de sanctions en cas de délocalisations et il a signé une ordonnance retirant les Etats-Unis du Partenariat transpacifique (TPP), avant de confirmer son intention de renégocier l‘Accord de libre-échange nord-américain avec le Canada et le Mexique.

L‘or, valeur refuge par excellence, reflue de 0,35% après avoir touché un plus haut de deux mois à plus de 1.217,50 dollars l‘once.

Le marché obligataire continue de bénéficier d‘achats refuge dans l‘attente de la décision, à 9h30 GMT, de la Cour suprême britannique sur la consultation ou non du Parlement avant que soit activé l‘Article 50 du Traité de Lisbonne pour déclencher les négociations sur le Brexit.

Le rendement de l‘emprunt allemand à 10 ans, référence de la zone euro, fléchit légèrement à 0,30% et celui du papier italien baisse de 2 points de base à 1,99% dans l‘attente d‘un arrêt de la Cour constitutionnelle italienne sur la loi électorale.

Sur le marché pétrolier, le Brent, reprend 0,89% à 55,72 dollars.

Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below