18 janvier 2017 / 07:04 / dans 8 mois

ASML bat le consensus au T4, carnet de commandes en hausse

ASML a fait état mercredi d'un bénéfice net en hausse et supérieur aux attentes au quatrième trimestre et le premier équipementier européen des semi-conducteurs se montre optimiste pour cette année avec un carnet de commandes en hausse pour ses nouvelles machines. /Photo d'archives/REUTERS/Robin van Lonkhuijsen

AMSTERDAM (Reuters) - ASML Holding a fait état mercredi d‘un bénéfice net en hausse et supérieur aux attentes au quatrième trimestre et le premier équipementier européen des semi-conducteurs a dit qu‘il avait vendu la quasi totalité de ses machines les plus récentes et les plus chères pour cette année et le début de la suivante.

Le bénéfice net des trois derniers mois de 2016 s‘élève à 524 millions d‘euros contre 292 millions un an auparavant et un consensus Reuters le donnant à 414 millions.

Le chiffre d‘affaires a progressé à 1,91 milliard d‘euros contre 1,43 milliard un an plus tôt. ASML anticipait lui-même un C.A. de 1,8 milliard au quatrième trimestre, une projection qu‘il renouvelle pour le premier trimestre de cette année, avec en outre une prévision de marge brute de l‘ordre de 47%.

Les nouveaux matériels de gravure doivent être adoptés à grande échelle si ASML veut continuer à dominer le marché et atteindre son objectif d‘un chiffre d‘affaires annuel de 11 milliards d‘euros d‘ici 2020.

“2016 est l‘année durant laquelle nous avons vraiment passé un cap”, a dit le directeur général Peter Wennink. “Cela se voit dans notre carnet de commandes”.

Les commandes nouvelles représentaient 1,58 milliard d‘euros au quatrième trimestre contre 1,18 milliard un an auparavant et le carnet de commandes s‘élevait à 3,96 milliards d‘euros contre 3,46 milliards à la fin du troisième trimestre.

Les commandes nouvelles comportaient six nouvelles machines de lithographie EUV (Extrême Ultra-Violet), qui coûtent dans les 100 millions d‘euros pièce et prennent une année à construire et à installer, et le carnet de commandes 18 machines de ce type, dont la conception a été activement encouragée par les fondeurs.

ASML peut actuellement produire 12 machines EUV par an et compte passer à 24 d‘ici 2018.

Ce qui “implique que pour 2017 nous avons pratiquement écoulé” toutes les machines EUV, a poursuivi Wennink, ajoutant: “Cela veut dire aussi que nos premières commandes pour les livraisons de 2018 sont déjà remplies”.

“Il n‘est pas du tout illégitime de supposer que d‘ici 2018 nous emploierons la totalité de nos capacités à fabriquer des outils (EUV) pour notre clientèle”.

L‘action ASML gagne près de 5% à un record de 113,10 euros en Bourse d‘Amsterdam, plus forte hausse des indices EuroStoxx 50 et FTSEurofirst 300.

Elle a progressé de près de 5% en l‘espace d‘un an et des analystes observent que les attentes se sont intensifiées comme le montre un cours représentant 34 fois le précédent bénéfice annuel.

Les cours ont tendance à réagir violemment à tout élément laissent penser que les fabricants de puces soit accélèrent soit ralentissent leurs investissements en de nouvelles capacités.

Toby Sterling, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below