15 janvier 2017 / 16:13 / il y a 7 mois

Wall Street évoluera au rythme des résultats, en attendant Trump

Wall Street continuera d'évoluer au gré des résultats de sociétés et de plusieurs statistiques importantes lors de la semaine à venir, en attendant le discours d'investiture de Donald Trump vendredi à Washington. /Photo d'archives/Stephen Yang

NEW YORK (Reuters) - Wall Street continuera d'évoluer au gré des résultats de sociétés et de plusieurs statistiques importantes lors de la semaine à venir, en attendant le discours d'investiture de Donald Trump vendredi à Washington.

Le marché, fermé lundi pour le Martin Luther King Day, prendra connaissance mardi des résultats de Morgan Stanley puis de ceux de Goldman Sachs et de Citigroup le lendemain.

Trois autres banques, Wells Fargo & Co., JPMorgan Chase & Co et Bank of America ont lancé vendredi la saison des résultats sur une note positive, permettant au sous-indice S&P 500 du secteur bancaire de gagner jusqu'à 2,3% en séance, à son plus haut depuis février 2008, avant de réduire son avance. Il a terminé la journée sur un gain de 0,79%, à comparer à une progression de 0,18% de l'indice large S&P-500.

L'indice sectoriel a bondi de 24,8% dans le mois qui a suivi l'élection de Trump le 8 novembre, dans l'anticipation des mesures de relance et de déréglementation promises par le candidat républicain. Il a ensuite fait du surplace depuis le 9 décembre, contre-coup de la baisse des taux longs et de l'attentisme qui s'est installé avant les publications de résultats et l'investiture, le 20 janvier, du président élu.

Pour John Praveen, stratège chez Prudential International Investments Advisers à Newark (New Jersey), les résultats bancaires à venir devraient conforter la bonne impression laissée par Wells Fargo, JP Morgan et Bank of America, dont les dirigeants se sont montrés optimistes pour 2017.

"Les résultats seront vraisemblablement bons et les prévisions positives, donc il y a de la place pour de nouveaux gains", prédit-il.

Plus prudent, Jeff Morris, responsable des actions américaines pour Standard Life Investments à Boston, pense que les publications de résultats seront insuffisantes pour apporter un nouvel élan aux banques tant qu'il restera des doutes sur la capacité de Donald Trump à mettre en oeuvre rapidement ses mesures favorables au secteur.

"Les valeurs bancaires risquent de rester volatiles tout au long de la saison des résultats", redoute-t-il.

La semaine verra aussi les premières publications hors du secteur bancaire, avec notamment IBM jeudi et General Electric vendredi.

L'agenda macro-économique ne sera pas en reste avec les statistiques des prix à la consommation et de la production industrielle mercredi, suivies jeudi des mises en chantier.

La Réserve fédérale publiera de son côté son "Livre beige" sur les conditions économiques mercredi et sa présidente Janet Yellen prendra la parole lors de deux événements distincts à San Francisco mercredi et jeudi, d'abord devant le Commonwealth Club puis à l'Université de Stanford. Plusieurs autres interventions de responsables de la banque centrale émailleront la semaine, à 15 jours de la prochaine réunion de son comité de politique monétaire les 31 janvier et 1er février.

Aucun indicateur n'est au programme de la journée de vendredi, qui sera dominée par la prestation de serment puis le discours d'investiture du 45e président des Etats-Unis.

Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below