13 janvier 2017 / 15:13 / dans un an

Recul du bénéfice de Wells Fargo au 4e trimestre, le cinquième d'affilée

(Reuters) - Wells Fargo, numéro un du crédit immobilier aux Etats-Unis a publié vendredi un bénéfice trimestriel en baisse, le cinquième d‘affilée.

Wells Fargo, numéro un du crédit immobilier aux Etats-Unis a publié vendredi un bénéfice trimestriel en baisse, le cinquième d'affilée. La banque, fragilisée depuis plusieurs mois par l'affaire dite des comptes fantômes, fait face à de multiplies poursuites en justice et une forte baisse de ses ouvertures de compte. /Photo d'archives/REUTERS/Rick Wilking

La banque, fragilisée depuis plusieurs mois par l‘affaire dite des comptes fantômes, fait face à de multiplies poursuites en justice et une forte baisse de ses ouvertures de compte.

Elle doit répondre des pratiques de certains de ses salariés qui ont ouvert environ deux millions de comptes fantômes sans avertir les clients concernés pour atteindre leurs objectifs commerciaux.

Son bénéfice net part du groupe a baissé de 6,4% à 4,87 milliards de dollars (4,56 milliards d‘euros), soit 96 cents par action, au quatrième trimestre, contre 5,20 milliards ou 1,00 dollar par action, un an plus tôt.

Hors exceptionnels, le bénéfice par action (BPA) s‘affiche à 1,03 dollar. Les analystes prévoyaient un BPA de 1,00 dollar selon Thomson Reuters I/B/E/S.

La banque a provisionné 805 millions de dollars pour créances douteuses, un montant en baisse de 3,1% par rapport à l‘année dernière.

Il s‘agit du premier trimestre complet de résultats publiés sont sous l‘ère du directeur général Timothy Sloan, successeur de John Stumpf, qui a démissionné après le scandale des comptes fantômes.

Les dépenses d‘exploitation de Wells Fargo ont augmenté de 4,9% au quatrième trimestre à 13,22 milliards de dollars.

Les revenus des activités de crédit immobilier ont parallèlement baissé de 14,6% à 1,42 milliards. Le montant total des prêts atteint 96,76 milliards de dollars, en hausse de 5,6%.

Le produit net bancaire est resté pratiquement stable à 21,58 milliards de dollars, mais il est inférieur à une prévision moyenne de 22,45 milliards de dollars.

L‘action Wells Fargo perdait 0,9% en avant-Bourse.

Les titres des banques américaines ont profité ces derniers mois du regain d‘activité sur les marchés financiers créé par l‘élection de Donald Trump à la présidence américaine le 8 novembre.

Bank of America, la deuxième banque américaine, qui a lancé ce vendredi la saison des résultats, a annoncé une hausse de 46,8% de son bénéfice trimestriel.

JPMorgan Chase, première banque des Etats-Unis par les actifs, a publié un résultat trimestriel en hausse de 23,8%.

Nikhil Subba à Bangalore et Dan Freed à New York; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below