12 janvier 2017 / 17:31 / il y a 7 mois

ProSieben, TF1, Mediaset s'allient pour peser dans le numérique

Les groupes de télévision européens TF1, ProSiebenSat.1 et Mediaset ont annoncé jeudi qu'ils allaient unir leurs forces sur le marché en plein essor des vidéos en ligne dans l'espoir de toucher un public plus jeune et de peser davantage face aux géants du net. /Photo d'archives/Charles Platiau

FRANCFORT/PARIS (Reuters) - Les groupes de télévision européens TF1, ProSiebenSat.1 et Mediaset ont annoncé jeudi qu'ils allaient unir leurs forces sur le marché en plein essor des vidéos en ligne dans l'espoir de toucher un public plus jeune et de peser davantage face aux géants du net.

Le français TF1, filiale du groupe Bouygues, va prendre une participation de 6,1% dans Studio71, une filiale de l'allemand ProSiebenSat qui crée des émissions et des contenus pour les plateformes internet comme Youtube, propriété d'Alphabet.

L'italien Mediaset, qui est au coeur d'une bataille entre la famille Berlusconi et le groupe de médias français Vivendi, va de son côté prendre 5,5% de Studio71 dans le cadre d'une augmentation de capital qui valorise ce dernier à 400 millions d'euros.

Créé en 2013, Studio 71 est l'un des cinq plus grands agrégateurs de contenus vidéos mondiaux avec plus d'un millier de chaînes. Ses contenus comme "Fred", "The High Fructose Adventures of Annoying Orange" et "Last Man Standing" génèrent plus de six milliards de vue par mois.

Alors que les consommateurs regardent de plus en plus de contenus sur leurs téléphones et leurs tablettes, les groupes de télévision appuient sur l'accélérateur pour enrichir leurs offres de contenus en ligne et tenter de toucher une clientèle jeune qui ne regarde plus l'écran de télévision.

Ces plateformes sont également un moyen pour les télévisions de recycler leurs contenus propres tout en proposant à leurs clients annonceurs de pouvoir décliner leurs campagnes publicitaires sur de multiples supports.

"Cet accord permettra non seulement à Studio 71 de s'étendre géographiquement au-delà de sa présence en Allemagne, aux Etats-Unis, au Canada, en Grande-Bretagne et en Autriche mais il permettra également aux trois acteurs de faire valoir une audience bien plus importante", explique Ian Whittaker, analyste à Liberum dans une note.

Directeur Innovation et Digital pour TF1, Olivier Abecassis a pour sa part souligné qu'il serait plus facile de discuter et d'apparaître crédibles face aux géants du net en pesant plusieurs milliards de vues par mois.

"On a des plateformes puissantes avec lesquels nous devons défendre nos intérêts et collaborer. Pour cela, il faut des partenaires", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à Paris.

Outre sa prise de participation dans Studio71, TF1 va également lancer une version française de l'agrégateur qui intègrera certains des contenus de ses chaînes et de sa filiale FinderStudio, qui revendique 200 millions de vidéos vues par mois. ProSiebenSat prendra une participation minoritaire dans cette entité.

Studio71, dont le chiffre d'affaires est en forte croissance et pourrait être rentable cette année, pourrait à l'avenir conclure d'autres partenariats en Europe, notamment en Espagne.

Avec la contribution de Christoph Steitz, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below