9 janvier 2017 / 17:22 / dans 8 mois

Wall Street baisse à l'ouverture mais reste près de ses records

Wall Street évolue lundi en légère baisse dans les premiers échanges, les trois indices de référence demeurant tout près des records de clôture établis vendredi. L'indice Dow Jones perd 42 points, soit 0,21%, à 19.921,80. /Photo prise le 21 décembre 2016/REUTERS/Andrew Kelly

(Reuters) - Wall Street évolue lundi en légère baisse dans les premiers échanges, les trois indices de référence demeurant tout près des records de clôture établis vendredi.

L‘indice Dow Jones perd 42 points, soit 0,21%, à 19.921,80, à proximité de la barre des 20.000 points qu‘il a frôlée vendredi en séance mais n‘a encore jamais franchie.

Le Standard & Poor’s 500, plus large, recule de 0,14% à 2.273,71 et le Nasdaq Composite progresse de 0,1% à 5.527,13.

Les indices de la Bourse de New York ont enchaîné les records depuis la victoire de Donald Trump à l‘élection présidentielle du 8 novembre, portés par des anticipations de mesures de relance de la part de l‘homme d‘affaires, qui entrera à la Maison blanche le 20 janvier.

Les cours du pétrole pèsent lundi sur la tendance, reculant d‘environ 2% sur des signes que la production américaine augmente au moment ou d‘autres producteurs réduisent leurs pompages dans un effort pour soutenir les prix..

Le climat est par ailleurs à la prudence alors que se profile une nouvelle saison de résultats trimestriels dont les banques américaines donneront cette semaine le coup d‘envoi.

Du côté des valeurs, les pharmaceutiques se distinguent. Ariad bondit ainsi de près de 75%, s‘alignant sur le prix de 24 dollars par action offert par le japonais Takeda pour le racheter.

Dans le même secteur, Merrimack, qui va céder certains de ses actifs au français Ipsen, grimpe de 25%.

Fiat Chrysler prend 1,2% après un relèvement d‘objectif de cours par Goldman Sachs, qui a placé le titre dans sa liste de valeurs privilégiées (“conviction list”).

Le constructeur a annoncé dimanche qu‘il allait investir un milliard de dollars pour le rééquipement et la modernisation de deux usines situées aux Etats-Unis dont l‘une produira des modèles actuellement fabriqués au Mexique.

Apple, dont l‘iPhone fête ce lundi ses 10 ans, prend 0,4%. Sur cette période, la capitalisation du géant de la technologie est passée de 73,4 milliards de dollars à 620 milliards.

Yashaswini Swamynathan; Patrick Vignal pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below