9 janvier 2017 / 14:41 / il y a 9 mois

Takeda rachète l'américain Ariad pour 5,2 milliards de dollars

Takeda Pharmaceutical, le premier groupe pharmaceutique japonais, a annoncé lundi le rachat du spécialiste américain de l'oncologie Ariad Pharmaceuticals pour 5,2 milliards de dollars (4,9 milliards d'euros). La transaction, qui a été approuvée par les conseils d'administration des deux sociétés, devrait aboutir fin février. /Photo d'archives/REUTERS/Arnd Wiegman

(Reuters) - Takeda Pharmaceutical, le premier groupe pharmaceutique japonais, a annoncé lundi le rachat du spécialiste américain de l‘oncologie Ariad Pharmaceuticals pour 5,2 milliards de dollars (4,9 milliards d‘euros).

Takeda paiera 24 dollars en numéraire par action, soit une prime d‘environ 75% sur le cours de clôture d‘Ariad vendredi.

L‘action Ariad prend 73% à 23,75 dollars sur le Nasdaq vers 15h45 GMT, se rapprochant ainsi du prix offert par Takeda.

La transaction, qui a été approuvée par les conseils d‘administration des deux sociétés, devrait aboutir fin février.

Takeda précise qu‘il financera l‘opération par un endettement de quatre milliards de dollars, le reste de la somme provenant de sa propre trésorerie.

Le rachat d‘Ariad permettra notamment à Takeda d‘avoir accès au traitement de la leucémie Iclusig dont les ventes l‘année dernière devraient se situer autour de 170-180 millions de dollars.

Un traitement de la leucémie que produit Takeda, Velcade, devrait faire face cette année à la concurrence de médicaments génériques.

Les traitements du cancer sont rares et très prisés, ce qui pourrait amener d‘autres laboratoires à surenchérir pour Ariad, font valoir les analystes de SunTrust Robinson.

Un autre spécialiste américain de l‘oncologie, Medivation, a été racheté en août dernier par Pfizer pour 14 milliards de dollars après avoir été convoité par Sanofi.

Le rachat d‘Ariad représente la plus grosse acquisition de Takeda depuis celui du suisse Nycomed pour 14 milliards de dollars en 2011.

Le laboratoire japonais avait annoncé en septembre dernier qu‘il était prêt à consacrer jusqu‘à 15 milliards de dollars à de possibles acquisitions lui permettant de développer ses activités aux Etats-Unis.

Takeda avait ensuite engagé des négociations pour acquérir la division Salix de Valeant Pharmaceutical International mais elles ont été rompues en raison de désaccords sur le prix.

Natalie Grover à Bangalore; Patrick Vignal pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below