1 janvier 2017 / 13:22 / il y a 10 mois

Signature imminente d'un contrat entre l'Iran et ATR

BEYROUTH (Reuters) - L‘Iran et le constructeur aéronautique européen ATR devraient signer au cours de la semaine à venir un accord définitif sur l‘achat par Téhéran de 20 avions court-courriers, a déclaré samedi un haut responsable iranien.

L'Iran et le constructeur aéronautique européen ATR, dont Airbus et l'italien Leonardo Finmeccanica sont coactionnaires, devraient signer au cours de la semaine à venir un accord définitif sur l'achat par Téhéran de 20 avions court-courriers. /Photo d'archives/REUTERS/Tim Chong

ATR, dont Airbus et l‘italien Leonardo Finmeccanica sont coactionnaires, a annoncé en février un accord provisoire sur une commande iranienne de 20 appareils ATR 72-600, assortie de 20 options, qu‘il estimait alors à un milliard d‘euros.

“Des représentants d‘ATR vont venir à Téhéran mercredi pour une dernière session de discussions”, a déclaré Ashgar Fakrieh-Kashan, ministre délégué iranien aux Transports, cité par l‘agence de presse Isna.

“La version définitive du contrat sera vérifiée et s‘il n‘y a pas de problème, elle sera signée par les deux parties.”

Il a précisé que le contrat sur les 20 avions représentait 400 millions de dollars (380 millions d‘euros).

Téhéran a signé le mois dernier des accords avec Airbus et l‘américain Boeing portant au total sur l‘achat de quelque 180 avions. Il s‘agit des plus gros contrats conclus par l‘Iran avec des entreprises occidentales depuis la révolution de 1979.

Bozorgmehr Sharafedin; Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below