30 décembre 2016 / 18:30 / il y a 10 mois

Renaissance Capital prend 24,1% d'Avtovaz au côté de Renault

MOSCOU/PARIS (Reuters) - Le groupe financier russe Renaissance Capital a pris une participation de 24,1% d‘Avtovaz dans le cadre d‘une augmentation de capital lors de laquelle Renault a renforcé son contrôle sur le constructeur automobile, montre un document boursier vendredi.

Le groupe financier russe Renaissance Capital a pris une participation de 24,1% d'Avtovaz dans le cadre d'une augmentation de capital lors de laquelle Renault a renforcé son contrôle sur le constructeur automobile. /Photo d'archives/REUTERS/Benoit Tessier

Renaissance Capital est entré au tour de table via une augmentation de capital de 26,1 milliards de roubles (405 millions d‘euros), un volet d‘une recapitalisation plus large du propriétaire de la marque Lada, déficitaire et affaibli par la chute du marché automobile russe.

Renault a parallèlement porté sa propre participation à plus de 47%, contre environ 37% auparavant, par l‘intermédiaire de la holding qu‘il détient conjointement avec son partenaire japonais Nissan et le conglomérat russe Rostec.

L‘investissement de 11,25 milliards de roubles de Renaissance Capital signifie que Renault n‘a pas eu à injecter les 25 milliards de roubles de liquidités qui constituaient le plafond initialement prévu pour maintenir Avtovaz à flot, a déclaré un porte-parole.

“L‘objectif de l‘offre ouverte a été atteint”, a-t-il ajouté.

ARBV, la holding réunissant Renault, Nissan et Rostec, a acheté 1,65 milliard d‘actions nouvelles pour 14,85 milliards de roubles au nom du groupe français, a précisé la société, ce qui se traduit par une augmentation de la participation de Renault à plus de 73% dans ARBV, contre 50% auparavant.

ARBV a pour sa part vu sa participation de contrôle dans Avtovaz diluée à moins de 65%, contre 75% jusqu‘alors.

Renault, qui avait déboursé moins d‘un milliard d‘euros pour acheter 25% d‘Avtovaz en 2008, prévoit de consolider les résultats du russe dans ses propres comptes sur l‘exercice 2017.

Renaissance Capital s‘est refusé à tout commentaire. Le document publié vendredi ne précise pas si la société d‘investissement a réalisé l‘opération pour son propre compte ou au nom d‘un client.

Avtovaz s‘est lui aussi refusé à tout commentaire, tout comme le groupe Onexim, qui gère des actifs du magnat russe Milhaïl Prokorov et contrôle Renaissance Capital.

Les nouvelles actions Avtovaz ont été émises au prix unitaire de neuf roubles. Le titre a fini à 9,66 roubles vendredi à la Bourse de Moscou.

Gleb Stolyarov, Polina Devitt et Laurence Frost; Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below