27 décembre 2016 / 12:28 / dans un an

Les marchés européens en légère hausse à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en très légère hausse mardi autour de la mi-séance et Wall Street est attendue stable dans des échanges limités après trois jours de fermeture des marchés pour le long week-end de Noël.

Les principales Bourses européennes évoluent en très légère hausse mardi autour de la mi-séance. À Paris, le CAC 40 avance de 0,15% (7,18 points) vers 11h45 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,14%. La Bouse de Londres est fermée. /Photo prise le 14 octobre 2016/REUTERS/Kai Pfaffenbach

Hormis l‘OPA du groupe laitier français Lactalis sur l‘italien Parmalat, le sort des banques italiennes et l‘annonce au Japon par Toshiba d‘une dépréciation de plusieurs milliards de dollars dans le nucléaire, l‘actualité est relativement calme.

“Les marchés sont calmes, car les volumes de transactions sont faibles en raison des congés”, souligne Ipek Ozkardeskaya, une analyste marché à London Capital Group.

À Paris, le CAC 40 avance de 0,15% (7,18 points) à 4.846,86 points vers 11h45 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,14%. La Bouse de Londres est fermée.

L‘indice paneuropéen FTSEurofirst 300 gagne 0,12%, l‘EuroStoxx 50 de la zone euro 0,10% et le Stoxx 600 0,15%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street quasiment stable, les investisseurs étant désormais dans l‘attente d‘évaluer la politique que mènera Donald Trump. Ils prendront connaissance d‘un indicateur sur l‘immobilier (14h00 GMT) et d‘un indice de confiance du consommateur (15h00 GMT).

Aux valeurs en Europe, Parmalat bondit de 9,73%. Le groupe laitier français Lactalis a annoncé mardi lancer une offre publique d‘achat (OPA) sur les actions de Parmalat qu‘il ne détient pas encore pour retirer sa filiale italienne de la Bourse de Milan.

Toujours à Milan, l‘action Banca Monte dei Paschi di Siena est suspendue. Selon trois sources proches du dossier, l‘Etat italien devrait apporter 6,5 milliards d‘euros pour sauver la banque toscane en difficulté.

Ailleurs en Europe, BNP Paribas (-0,6%) accuse la plus forte baisse du CAC 40 et Deutsche Bank recule de 1,29% à Francfort.

Dans les médias, Mediaset s‘envole de plus de 5%, affichant la plus forte hausse du Stoxx 600. Vivendi (-0,06%) se rapproche de son objectif de contrôle de 30% du capital du diffuseur italien qui lui permettrait de déclencher une offre publique d‘achat.

Sur le plan sectoriel, hormis les banques et l‘automobile, tous les autres indices du Stoxx 600 sont dans le vert, mais avec des gains néanmoins extrêmement faibles.

Les cours du pétrole sont en timide hausse mais bien au-dessus de 53 et 55 dollars le baril respectivement pour le brut léger américain et le Brent de la mer du Nord, à quelques jours de la mise en oeuvre, prévue pour le premier janvier, d‘une réduction de la production afin de soutenir les prix.

Sur le marché des changes, le dollar est pratiquement stable face à l‘euro et à un panier de devises de référence.

Danilo Masoni; Claude Chendjou pour le service français, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below