21 décembre 2016 / 12:00 / dans 9 mois

RPT-Toutes les places européennes dans le rouge à la mi-séance

Les principales Bourses européennes évoluent mercredi légèrement dans le rouge autour de la mi-séance, ralenties notamment par le secteur bancaire. À Paris, le CAC 40 perd 0,54% à 4.823,94 points vers 11h20 GMT. Le Dax à Francfort recule de 0,1% et le FTSE à Londres de 0,2%. /Photo d'archives/REUTERS/Luke MacGregor

PARIS (Reuters) - Répétition titre

Les principales Bourses européennes évoluent mercredi légèrement dans le rouge autour de la mi-séance, ralenties notamment par le secteur bancaire, mais l‘indice large Stoxx 600 n‘en demeure pas moins à proximité d‘un pic de 11 mois.

Wall Street est attendue sans grand changement à l‘ouverture, selon les futures sur indices, ce qui paraît confirmer que les marchés actions marquent une pause après une longue séquence de hausse depuis l‘élection présidentielle américaine du 8 novembre, dans l‘espoir que le futur président Donald Trump relancera la croissance.

En Europe, l‘activité s‘apaise à l‘approche des congés de Noël mais reste animée par une riche actualité sur le front des fusions et acquisitions.

À Paris, l‘indice CAC 40 perd 0,54% à 4.823,94 points vers 11h20 GMT. Le Dax à Francfort recule de 0,1% et le FTSE à Londres de 0,2%.

L‘indice EuroStoxx 50 de la zone euro abandonne 0,4%, le FTSEurofirst 300 0,3% et le Stoxx 600 0,35%.

Ce dernier indice a progressé mardi de 0,5% pour finir au plus haut depuis le 4 janvier.

Du côté des valeurs, les banques espagnoles souffrent après un jugement défavorable de la Cour de justice de l‘Union européenne qui pourrait leur coûter plus de 4 milliards d‘euros supplémentaires pour une affaire de clause opaque dans des contrats de crédits immobiliers.

Banco Popular, Sabadell et Caixabank perdent de 3 à 7% en Bourse de Madrid, trois des quatre plus fortes baisses du Stoxx 600.

Toujours du côté des banques mais en Italie, Banca Monte dei Paschi di Siena cède encore près de 5% après avoir touché en séance un plus bas historique sur fond de doutes des investisseurs sur sa capacité à lever cinq milliards d‘euros de capitaux frais avant la fin de l‘année en faisant appel au seul secteur privé. Les députés italiens ont donné mercredi au gouvernement l‘autorisation de mettre 20 milliards d‘euros de côté pour voler au secours des banques en difficulté en cas de nécessité.

A la hausse, le suisse Actelion, qui continue de discuter avec Sanofi en vue d‘un rapprochement, prend 5,5%.

Mediaset (+1,4%) a bondi de plus de 8% après l‘ouverture, la plus forte hausse du Stoxx, avant de s‘apaiser alors que se poursuit le feuilleton de la montée à son capital du français Vivendi.

Volkswagen prend 1,2%, la plus forte hausse de l‘EuroStoxx 50, après l‘annonce d‘un accord aux Etats-Unis pour racheter ou réparer ses véhicules équipés de gros moteurs diesel.

Le dollar cède un peu de terrain mais reste tout près d‘un pic de 14 ans contre l‘euro et un panier de grandes devises, tandis que les cours du pétrole grimpent modérément, portés par des anticipations d‘une baisse des stocks de brut aux Etats-Unis..

La Bourse de New York, toujours portée par le succès électoral de Donald Trump, a connu mardi une nouvelle séance de hausse qui a permis au Dow Jones de battre encore son record et de finir tout près de la barre des 20.000 points.

Patrick Vignal pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below