16 décembre 2016 / 17:12 / dans un an

Les Bourses européennes terminent en légère hausse

LONDRES/PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en légère hausse vendredi mais en dessous des plus hauts du jour, l‘incertitude de Wall Street ayant pesé sur la tendance en fin de séance alors que plusieurs indices du Vieux Continent avaient auparavant atteint leur plus haut niveau depuis 11 mois en profitant entre autres des spéculations sur les fusions-acquisitions.

Les Bourses européennes ont terminé en légère hausse vendredi mais en dessous des plus hauts du jour, l'incertitude de Wall Street ayant pesé sur la tendance en fin de séance alors que plusieurs indices du Vieux Continent avaient auparavant atteint leur plus haut niveau depuis 11 mois. À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 0,29% (+14,04 points) à 4.833,27 points . Le Footsie britannique a gagné 0,18% et le Dax allemand 0,33%. /Photo prise le 16 décembre 2016/REUTERS/Staff/Remote

À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 0,29% (+14,04 points) à 4.833,27 points après avoir touché un séance un nouveau plus haut de l‘année à 4.856,96. Le Footsie britannique a gagné 0,18% et le Dax allemand 0,33%. L‘indice EuroStoxx 50 a pris 0,29%, le FTSEurofirst 300 0,07% et le Stoxx 600 0,34%.

“Les actions continuent de profiter de la faiblesse de l‘euro et de l‘idée que les Etats-Unis, première économie mondiale, vont bénéficier d‘une accélération de la croissance une fois que le président élu (Donald) Trump aura commencé à mettre en oeuvre son programme”, explique Markus Hubert, trader de City of London Markets.

La Bourse d‘Athènes s‘est distinguée en gagnant 4,22%, effaçant ainsi les pertes provoquées par la suspension mercredi des mesures d‘allègement du fardeau de la dette adoptées le 5 décembre par l‘Eurogroupe.

Au moment de la clôture européenne, Wall Street évoluait sur une note incertaine, le Dow Jones calant à l‘approche des 20.000 points tandis que le Nasdaq abandonnait 0,33%.

En Europe, le compartiment du pétrole et du gaz a enregistré la meilleure performance sectorielle du jour (+1,5%) à la faveur de la remontée des cours du brut, portés par des signes d‘adhésion des pays producteurs à l‘accord de réduction de l‘offre mondiale. Plusieurs valeurs ont bénéficié de relèvements d‘objectifs de Goldman Sachs.

Vers 16h30 GMT, le Brent gagnait 1,8% et se rapprochait des 55 dollars le baril, le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) prenait 1,65% à 51,75 dollars.

Dans l‘actualité des fusions-acquisitions, Actelion, plus forte hausse de l‘indice Stoxx 600, a bondi de 10,48% sur le marché suisse après une information de presse selon laquelle le français Sanofi est sur le point de lancer une offre d‘achat. A Paris, le titre Sanofi a en revanche cédé 2,12%, la plus forte baisse de l‘indice Stoxx 50 et du CAC.

Generali a avancé de son côté de 1,62% après des informations de presse disant qu‘Allianz (-0,06%) réfléchit à une offre sur les actifs français de l‘assureur italien qui, selon une source, n‘a aucune intention de les vendre.

Sur le marché des changes, le dollar marque une pause au lendemain de son plus haut de 14 ans face à un panier d‘autres devises de référence. L‘euro se traite autour de 1,0430 dollar.

Sur la semaine, la Bourse de Paris a gagné 1,45%, le Stoxx 600 1,31% et l‘EuroStoxx 50 1,93%. Ce dernier ramène ainsi à 0,25% son repli depuis le 1er janvier après être brièvement passé en territoire positif pour 2016 en début de journée.

Atul Prakash; Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below