15 décembre 2016 / 11:56 / dans un an

A mi-séance, les Bourses européennes évoluent dans le vert

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent jeudi dans le vert à mi-séance, soutenues par les valeurs bancaires au lendemain des signaux lancés par la Réserve fédérale pointant vers une accélération du rythme du resserrement monétaire aux Etats-Unis.

Les Bourses européennes évoluent jeudi dans le vert à mi-séance. Vers 11h20 GMT, le CAC 40 prend 0,9%, le Dax prend 0,7% et le FTSE avance de 0,06%. /Photo d'archives/REUTERS/Christian Hartmann

Londres, sans grand changement, fait exception à la règle, pénalisée par les valeurs minières en raison de la vigueur du dollar.

Wall Street, qui avait fini mercredi en baisse modérée dans le sillage des annonces de la Fed, est attendue en légère hausse à l‘ouverture, signalent les futures sur indices.

À Paris, l‘indice CAC 40 prend 0,9% (42,32 points) à 4.811,56 points vers 11h20 GMT malgré un plongeon pour EDF, qui chute de près de 12% après avoir dit s‘attendre à une nouvelle dégradation de son excédent brut d‘exploitation en 2017, pour la deuxième année consécutive.

À Francfort, le Dax prend 0,7% et à Londres, le FTSE avance de 0,06%.

L‘indice EuroStoxx 50 de la zone euro prend 0,9%, le FTSEurofirst 300 0,5% et le Stoxx 600 0,6%.

La Réserve fédérale américaine a relevé mercredi son principal taux directeur d‘un quart de point, comme prévu, et dit prévoir désormais trois nouvelles hausses de taux en 2017, contre seulement deux en septembre.

La banque centrale américaine paraît ainsi s‘adapter aux promesses de baisse des impôts, de hausse des dépenses et de dérégulation formulées par le futur président américain, Donald Trump, qui ont fait monter les marchés actions depuis son élection, le 8 novembre.

En Europe, la perspective de nouvelles hausses de taux profite au secteur bancaire qui prend 1,9%, plus forte hausse sectorielle en Europe. BNP Paribas (+3,9%) et Société générale (+3,7%) figurent ainsi en tête des hausses du CAC 40.

Les banques italiennes bénéficient en outre de l‘imminence, selon La Repubblica, d‘un plan du gouvernement pour renflouer si nécessaire Banca Monte dei Paschi di Siena et d‘autres établissements en difficulté.

Banco Popolare prend 4,3%, BP Milano 3,9% et Monte dei Paschi 3,5%.

La plus forte baisse sectorielle est pour les ressources de base (-2,1%) avec un dollar en pleine forme qui précipite l‘euro à un creux de près de 14 ans, juste au-dessus de 1,04 dollar.

Les minières figurent dans le peloton de tête des baisses avec notamment -8,9% pour Fresnillo et -7,2% pour Randgold.

A la baisse également, Mediaset perd 1,5% après l‘annonce par Vivendi (+0,5%) qu‘il détenait désormais 20% du capital du diffuseur italien sur fond de vives tensions entre le groupe contrôlé par Silvio Berlusconi et Vincent Bolloré.

Les signaux lancés par la Fed on entraîné mercredi une baisse de Wall Street (-0,6% pour le Dow Jones) et du prix des emprunts du Trésor à échéance courte.

Les investisseurs américains prendront connaissance jeudi d‘une série d‘indicateurs, notamment le chiffre des inscriptions hebdomadaires au chômage.

Patrick Vignal pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below