15 décembre 2016 / 08:16 / dans un an

Continental prévoit des pertes dans l'électrique jusqu'en 2019

FRANCFORT (Reuters) - L‘équipementier automobile allemand Continental s‘attend à accuser des pertes dans les composants pour voitures électriques au moins jusqu‘en 2019, a déclaré son président du directoire Elmar Degenhart à l‘hebdomadaire WirtschaftsWoche.

L'équipementier automobile allemand Continental s'attend à accuser des pertes dans les composants pour voitures électriques au moins jusqu'en 2019. /Photo d'archives/REUTERS/Wolfgang Rattay

“Le basculement des moteurs à combustion à l‘électrique n‘interviendra massivement que vers 2025-2030. D‘ici là, le nombre de moteurs à combustion à travers le monde atteindra un pic avant de baisser modérément”, a-t-il dit au magazine allemand.

“Les coûts de développement nécessaires représentent le plus grand défi pour notre secteur”, a-t-il ajouté.

L‘équipementier allemand a dit le mois dernier vouloir accroître ses investissements dans les composants pour voitures électriques dans les prochaines années. Il a déjà investi plus d‘un milliard d‘euros dans cette activité et il dispose de commandes fermes sur tous ses principaux marchés que sont l‘Asie, l‘Amérique et l‘Europe, a dit Elmar Degenhart.

Continental a réduit ses prévisions de bénéfices en octobre en disant tabler sur une marge avant impôt et charges financières (marge d‘Ebit) pour ses activités dans l‘automobile de plus de 6,5%, contre plus de 8,5% auparavant.

Maria Sheahan; Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below