13 décembre 2016 / 11:29 / dans un an

Cie des Alpes améliore sa rentabilité avant d'ouvrir son capital

PARIS (Reuters) - La Compagnie des Alpes, qui s‘apprête à ouvrir son capital à un ou plusieurs investisseurs pour accélérer sa croissance à l‘international, a dégagé des résultats annuels en hausse, marqués par une nette amélioration de la rentabilité de ses domaines skiables.

L‘exploitant de stations de ski et de parcs de loisirs

est en discussions avec le chinois Fosun ainsi qu‘avec d‘autres investisseurs potentiels pour une ouverture de son capital. Le fonds britannique Permira fait également partie des investisseurs pressentis. et

Le groupe a indiqué mardi vouloir “s‘appuyer sur des partenaires puissants” pour devenir un “champion français des loisirs et un acteur majeur de la consolidation internationale”.

“Les discussions se poursuivent activement, mais aucune option n‘est encore arrêtée”, a déclaré à Reuters Dominique Marcel, PDG du groupe, en marge de la présentation des résultats.

“Je privilégié la concertation, il faut que ce projet soit bien expliqué”, a-t-il ajouté, soulignant que cette évolution du capital permettra à la Compagnie des Alpes d‘accélérer son développement à l‘international.

Cet été, des élus locaux s‘étaient élevés contre l‘ouverture du capital du groupe, disant refuser de “laisser brader les stations de ski françaises aux étrangers”.

A l‘issue de son exercice décalé 2015-2016 clos le 30 septembre, l‘excédent brut d‘exploitation des trois grands métiers (excédent brut opérationnel métier, EBOM) du groupe a progressé de 6,6% à 206,3 millions d‘euros, sur un chiffre d‘affaires en progression de 3,5% à 720,2 millions.

Ses ventes ont progressé de 3,9% dans les domaine skiables et de 4,2% dans les parcs de loisirs, “malgré une météo adverse (...) et un contexte anxiogène lié à l‘état d‘urgence” en France, indique-t-il dans un communiqué.

Grâce à l‘amélioration de la rentabilité de ses domaines skiables (à 35,8%), la marge d‘EBOM a augmenté de 10 points de base à 28,6%.

Pour l‘exercice en cours, le groupe évoque de “bons signaux, sous réserve d‘aléas conjoncturels majeurs”.

Les chutes de neige ont favorisé les réservations dans les stations de ski, l‘activité “Halloween” a été supérieure à celle de l‘année dernière et deux nouvelles attractions au Futuroscope et au parc Astérix “conforteront l‘activité des parcs”.

A l‘international, après quatre ouvertures en quatre ans (à Montréal, Prague, Séoul et Vevey), Grévin International va se concentrer sur l‘amélioration de sa rentabilité, tandis que les activités de conseil se poursuivront dans la perspective notamment des jeux olympiques de 2022 en Chine.

La Compagnie des Alpes exploite 11 stations de ski et 13 parcs de loisirs. Elle est contrôlée à 40% par la Caisse des dépôts, qui a toujours dit sa volonté de demeurer son actionnaire de référence.

Les autres principaux actionnaires sont, selon les données de Thomson Reuters, la famille Blas (8,7%), le Crédit agricole (6,9%) et le groupe BPCE (4,9%).

A 12h21, le titre progressait de 0,22% à 18,39 euros.

Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below