12 décembre 2016 / 17:41 / il y a un an

EDF confirme le redémarrage anticipé de 3 réacteurs nucléaires

PARIS (Reuters) - EDF a annoncé lundi son intention de redémarrer dès le 20 décembre trois réacteurs nucléaires arrêtés pour des contrôles, soit onze jours plus tôt que prévu, confirmant des informations publiées initialement par RTE, sa filiale en charge des lignes à haute tension françaises.

EDF a annoncé lundi son intention de redémarrer dès le 20 décembre trois réacteurs nucléaires arrêtés pour des contrôles, soit onze jours plus tôt que prévu. Les trois unités concernées - Gravelines 2, Dampierre 3 et Tricastin 3 - font partie des réacteurs contrôlés par le groupe après la mise en évidence d'un risque de rupture de leurs générateurs de vapeur. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau

Les trois unités concernées - Gravelines 2, Dampierre 3 et Tricastin 3 - font partie des réacteurs contrôlés par le groupe après la mise en évidence d‘un risque de rupture de leurs générateurs de vapeur, fabriqués par le japonais JCFC, qui présentent une teneur anormalement élevée en carbone dans l‘acier constitutif de leur fond.

“Nos réacteurs sont sûrs”, a déclaré lors d‘une conférence téléphonique Dominique Minière, directeur exécutif d‘EDF en charge de la direction du parc nucléaire et thermique.

Philippe Sasseigne, directeur du parc nucléaire en exploitation, a pour sa part indiqué que le groupe maintenait son objectif de production nucléaire pour 2016, qui s‘établira entre 378 et 385 térawatts-heure (TWh).  

EDF avait obtenu le 5 décembre un feu vert de principe de l‘Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sous réserve de certaines vérifications et précautions.

Cinq autres réacteurs sont aujourd‘hui arrêtés pour des contrôles liés à la teneur en carbone de leurs générateurs de vapeur - Civaux 2, Bugey 4, Tricastin 1 et 4 et Fessenheim 1 -, EDF ayant confirmé lundi son intention de redémarrer les quatre premiers le 31 décembre.

Trois autres - Civaux 1, Gravelines 4 et Tricastin 2 - doivent pour leur part être arrêtés d‘ici à mi-janvier.

Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below