12 décembre 2016 / 17:16 / dans 9 mois

Les Bourses européennes finissent dans le rouge

La plupart des Bourses européennes ont fini lundi dans le rouge. Le CAC 40 a cédé 0,07%, le Dax a perdu 0,12% et le FTSE a abandonné 0,92%. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - La plupart des Bourses européennes ont fini lundi dans le rouge, l‘envolée du compartiment pétrolier dans le sillage du bond des cours de brut ne parvenant pas à compenser totalement le recul des autres secteurs.

À Paris, le CAC 40 a cédé 0,07% (3,30 points) à 4.760,77. À Francfort, le Dax a perdu 0,12% et à Londres, le FTSE a abandonné 0,92%, plombé par son secteur minier.

L‘indice paneuropéen FTSEurofirst 300 a reculé de 0,45% alors que l‘EuroStoxx 50 de la zone euro a grignoté 0,05%. Le Stoxx 600 a perdu 0,46%.

Ce dernier indice a pris 4,72% la semaine dernière, réalisant sa meilleure performance hebdomadaire de l‘année et portant ses gains depuis la victoire de Donald Trump à l‘élection présidentielle américaine du 8 novembre à 5,7%.

L‘indice européen des valeurs liées au pétrole a progressé lundi de 1,7% après l‘engagement pris samedi par les pays pétroliers non membres de l‘Opep de réduire eux aussi leur production.

Cet accord a fait bondir les cours du brut, qui bénéficient en outre d‘un accès de faiblesse du dollar à deux jours d‘une probable hausse des taux d‘intérêt américains. Ils prennent autour de 3% vers 17h00 GMT.

La plupart des indices sectoriels européens ont fini en territoire négatif, notamment celui des banques qui a perdu plus de 1%.

Exception à la règle, Banca Monte dei Paschi du Siena (BMPS) a pris 3,7%, aidant la Bourse de Milan à finir dans le vert (+0,42%).

L‘Etat italien est prêt à injecter des fonds dans la banque italienne en difficulté si elle ne parvient pas à lever auprès d‘investisseurs privés les cinq milliards d‘euros de capitaux frais dont elle a besoin pour rester en activité, a dit lundi une source au sein du Trésor.

A Paris, Amundi a gagné 5,4% après avoir annoncé le rachat pour 3,545 milliards d‘euros de l‘italien Pioneer, une transaction qui gonflera de plus de 20% ses actifs sous gestion, à 1.276 milliards d‘euros.

A Zurich, Lonza Group a perdu 5,3% après la confirmation par le groupe suisse des sciences de la vie de la poursuite des discussions en vue de racheter Capsugel au fonds de capital-investissement KKR.

A l‘heure de la clôture en Europe, les indices de Wall Street évoluent dans le désordre avec +0,2% pour le Dow Jones mais -0,7% pour le Nasdaq composite.

Comme les marchés européens, la Bourse de New York paraît marquer une pause après avoir enchaîné les records depuis l‘élection de Donald Trump.

Le moindre appétit des investisseurs pour le risque s‘explique en outre par l‘imminence de la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale qui se tiendra mardi et mercredi et devrait se solder par une hausse des taux d‘intérêt américains, la première depuis un an et la deuxième depuis la crise financière de 2007-2008.

Patrick Vignal pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below