12 décembre 2016 / 14:51 / il y a 9 mois

Les Redstone ne demandent plus une fusion CBS-Viacom

National Amusements, la holding du magnat américain des médias Sumner Redstone (photo) et de sa fille Shari, a retiré lundi sa proposition de fusion entre CBS et Viacom dont elle est l'actionnaire majoritaire commun. /Photo d'archives/REUTERS/Fred Prouser

NEW YORK (Reuters) - National Amusements, la holding du magnat américain des médias Sumner Redstone et de sa fille Shari, a retiré lundi sa proposition de fusion entre CBS et Viacom, pariant désormais sur un redressement de Viacom sous sa nouvelle direction.

L‘annonce fait chuter le titre Viacom de 7,53% à Wall Street vers 18h00 GMT, à 35,71 dollars. Le titre de CBS, initialement en baisse lui aussi, s‘est redressé et gagne 1,04% à 52,02 dollars, soutenu par une information de la chaîne CNBC selon laquelle l‘opérateur télécoms Verizon Communications pourrait être intéressé par le groupe de télévision.

Verizon s‘est refusé à tout commentaire.

“A la suite des nominations décidées par le conseil d‘administration de Viacom, nous sommes très impressionnés par la réflexion tournée vers l‘avenir et le plan stratégique mis en oeuvre par le nouveau directeur général Bob Bakish”, explique National Amusements dans une lettre aux conseils d‘administration des deux sociétés.

Bakish a été nommé en octobre à la tête de Viacom.

Dans son courrier, National Amusements relève en outre que “CBS continue d‘afficher des performances exceptionnelles sous Les Moonves”, son directeur général de longue date.

Un point de friction dans les négociations tenait au fait que Leslie Moonves souhait conserver le plus d‘autonomie possible pour le réseau télévisé CBS, avis auquel s‘est finalement rangé National Amusements.

Selon deux sources proches du dossier, National Amusements estime que Viacom est sous-évalué en Bourse et que son nouveau directeur général peut redresser la barre.

Ce revirement de leur actionnaire commun ne signifie pas qu‘un rapprochement entre Viacom et CBS n‘aura pas lieu un jour, a noté une des sources.

Shari Redstone et son père âgé de 93 ans contrôlent 80% des droits de vote des deux groupes de médias via leur holding National Amusements, qui est par ailleurs un important exploitant de salles de cinéma. En septembre, ils leur avaient demandé d‘envisager une fusion, dix ans après leur séparation, en expliquant que cela leur permettrait de mieux répondre aux défis de l‘évolution du marché des médias et du divertissement.

CBS et Viacom n‘ont pas souhaité faire de commentaire lundi.

Jessica Toonkel et Greg Roumeliotis, Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below