12 décembre 2016 / 08:50 / dans un an

Les principales Bourses européennes irrégulières à l'ouverture

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes étaient irrégulières autour du point d‘équilibre lundi dans les premiers échanges, marquant une pause dans l‘élan haussier qui les porte depuis plus d‘un mois en dépit de l‘envolée des valeurs pétrolières et de celles liées aux matières premières à la suite de l‘accord de réduction de production entre pays Opep et pays non-Opep.

Les principales Bourses européennes étaient irrégulières autour du point d'équilibre lundi dans les premiers échanges. L'indice CAC 40 prend 0,15% à 4.771,21 points vers 08h30 GMT. Le Dax perd cependant 0,23% et à Londres, le FTSE progresse de 0,05%. /Photo d'archives/REUTERS/Alex Domanski

À Paris, l‘indice CAC 40 prend 0,15% à 4.771,21 points vers 08h30 GMT. À Francfort, le Dax perd cependant 0,23% et à Londres, le FTSE progresse de 0,05%.

L‘indice EuroStoxx 50 de la zone euro avance de 0,02%, mais le FTSEurofirst 300 recule de 0,07% et le Stoxx 600, qui a enregistré la semaine dernière sa meilleure performance hebdomadaire en 11 mois, abandonne 0,09%.

La Bourse de Milan gagne pour sa part 1% à la faveur de la bonne tenue de son compartiment bancaire (+1,8%). La progression de ce dernier, qui reste en baisse de 40% depuis le début de l‘année, s‘explique notamment par le rebond du titre Banca Monte dei Paschi du Siena (BMPS) (+7,3%) après qu‘une source au sein du Trésor a dit que l‘Etat italien était prêt à voler au secours de la banque en difficulté.

Le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires Pierre Moscovici a en outre exclu lundi toute crise bancaire italienne ou européenne liée aux besoins de recapitalisation des banques de la péninsule, plongée dans une période d‘incertitude politique.

L‘action UniCredit, qui doit également se tourner vers les marchés, prend de son côté 2,6% à la suite de l‘annonce d‘un accord avec le français Amundi portant sur vente à ce dernier de sa filiale des gestions d‘actifs Pioneer pour 3,545 milliards d‘euros.

Le titre Amundi prend plus de 6%, inscrivant au passage un record de 51,08 euros à la suite de la transaction, et celui de son actionnaire majoritaire Crédit agricole 1%.

L‘indice regroupant les valeurs bancaires européennes cède cependant 0,1%, la plupart des indices sectoriels étaient d‘ailleurs dans le rouge à part les pétrolières et les minières.

Les premières s‘envolent de 2% et les secondes de 1% dans le sillage du bond de 4,6% des cours du brut après que les pays producteurs de pétrole hors Opep se sont engagés samedi à réduire leur production de 558.000 barils par jour (bpj) dans le cadre d‘un accord avec les membres du cartel.

A deux jours d‘une réunion de la Réserve fédérale qui verra vraisemblablement cette dernière relever ses taux pour la première fois en un an, le dollar est inchangé face à un panier de devises internationales, conservant ainsi un gain de près de 3% depuis le début de l‘année.

Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below