8 décembre 2016 / 08:50 / il y a 10 mois

Les chiffres du commerce chinois bien meilleurs que prévu

PÉKIN (Reuters) - Les importations chinoises ont progressé en novembre à leur rythme le plus rapide en plus de deux ans, portées par les ressources de base, et les exportations ont également augmenté de manière inattendue.

Les importations chinoises ont progressé en novembre à leur rythme le plus rapide en plus de deux ans, portées par les ressources de base, et les exportations ont également augmenté de manière inattendue. Selon les chiffres officiels publiés jeudi, les importations ont augmenté le mois dernier de 6,7% par rapport à 2015, le gain le plus important depuis septembre 2014, tandis que les exportations progressaient de 0,1%. /Photo d'archives/REUTERS/Stringer

Selon les chiffres officiels publiés jeudi, les importations ont augmenté le mois dernier de 6,7% par rapport à 2015, le gain le plus important depuis septembre 2014, tandis que les exportations progressaient de 0,1%.

Les économistes interrogés par Reuters avaient anticipé des replis respectifs de 5,0% et 1,3% pour les exportations et les importations.

D‘après des données publiées par les douanes, cela se traduit par un excédent commercial de 44,61 milliards de dollars en novembre (41,41 milliards d‘euros) contre un consensus de 46,30 milliards de dollars.

“L‘amélioration reflète un renforcement de la demande mondiale, conformément aux récentes enquêtes récentes sur les entreprises laissant entrevoir que les économies développées sont sur la bonne voie pour terminer l‘année sur une note forte”, a commenté Julian Evans-Pritchard, économiste de Capital Economics.

Sur le mois de novembre, les importations chinoises de matières premières comme le minerai de fer, le pétrole, le charbon, le soja et le cuivre ont toutes augmenté en volume, malgré la faiblesse du yuan.

La Chine a importé 91,98 millions de tonnes de minerai de fer en novembre, un chiffre en hausse de 13,8% par rapport au mois précédent et le troisième plus haut mensuel jamais enregistré.

Le pays a également importé son plus grand volume de charbon en 18 mois, les services aux collectivités ayant garni leurs stocks pour faire face à la hausse de la demande hivernale.

Les importations de cuivre ont grimpé de 31% pour répondre également à une forte demande dans la construction.

Sur les onze premiers mois de l‘année, les exportations ont cependant baissé de 7,5% par rapport à la même période en 2015, Les importations reculant pour leur part de 6,2%.

Yawen Chen; Julie Carriat et Claude Chendjou pour le service français, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below