7 décembre 2016 / 06:25 / dans 10 mois

Trump s'indigne du coût de remplacement d'Air Force One

Donald Trump a appelé mardi l'administration américaine à renoncer au remplacement de l'avion présidentiel Air Force One, qu'il juge trop coûteux, avançant un montant de quatre milliards de dollars que conteste la Maison blanche. La valeur totale du nouveau contrat avec Boeing n'a pas été dévoilée, mais l'armée de l'air a fait savoir qu'elle avait provisionné 1,65 milliard de dollars pour le remplacement de deux avions. /Photo d'archives/REUTERS/Larry Downing

WASHINGTON (Reuters) - Donald Trump a appelé mardi l‘administration américaine à renoncer au remplacement de l‘avion présidentiel Air Force One, qu‘il juge trop coûteux, avançant un montant de quatre milliards de dollars (3,7 milliards d‘euros) que conteste la Maison blanche.

“Boeing construit un tout nouveau 747 Air Force One pour les prochains présidents mais le coût est exorbitant, plus de quatre milliards de dollars. Annulez la commande !”, écrit sur Twitter le prochain locataire de la Maison blanche.

La valeur totale du nouveau contrat avec Boeing n‘a pas été dévoilée, mais l‘armée de l‘air a fait savoir qu‘elle avait provisionné 1,65 milliard de dollars pour le remplacement de deux avions.

“Certains des chiffres qui ont été avancés ne reflètent pas la nature de l‘accord financier conclu entre Boeing et le département de la Défense”, a dit le porte-parole de la Maison blanche, Josh Earnest.

L‘armée de l‘air utilise pour l‘instant deux B747-200 modifiés pour les déplacements du président, des avions qui approchent de la fin de leur durée d‘exploitation fixée à 30 ans.

Boeing n‘a pour l‘heure pas entamé le programme de remplacement des deux appareils qui doivent entrer en service d‘ici l‘exercice fiscal 2024 et n‘a pas reçu les paiements nécessaires à leur construction.

“Nous sommes actuellement sous contrat pour 170 millions de dollars pour aider à déterminer les capacités de ces avions militaires complexes qui répondent aux exigences uniques du président des Etats-Unis”, a dit Boeing dans un communiqué.

Le directeur général du groupe, Dennis Muilenburg, a téléphoné à Trump après ses remarques sur Twitter et les deux hommes ont eu un dialogue constructif, ont dit des sources proches à Reuters.

Le dirigeant de la société a dit au président élu que le coût de l‘avion pourrait être abaissé si l‘U.S. Air Force modifiait ses exigences et que le problème pourrait sans doute être résolu sans heurt, a-t-on précisé de même source.

Selon des documents comptables, le coût du programme est évalué à 2,87 milliards de dollars sur une période allant des années fiscales 2015 à 2021. En mars dernier, un rapport du Government Accountability Office (GAO), l‘organisme chargé du contrôle des comptes publics du budget fédéral des États-Unis, évaluait le programme des deux appareils modifiés à 3,2 milliards de dollars.

Doina Chiacu, Jean-Philippe Lefief et Nicolas Delame pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below