5 décembre 2016 / 10:57 / il y a 8 mois

Rome pourrait devoir recapitaliser des banques, selon Nowotny de la BCE

L'Italie pourrait devoir recourir à de l'argent public pour sauver certaines de ses banques, y compris par des prises de participations de l'Etat, a admis lundi Ewald Nowotny, membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne. /Photo prise le 27 octobre 2016/Yiannis Kourtoglou

VIENNE (Reuters) - L'Italie pourrait devoir recourir à de l'argent public pour sauver certaines de ses banques, y compris par des prises de participations de l'Etat, a admis lundi Ewald Nowotny, membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne.

La BCE est favorable au sauvetage des banques en difficulté par leurs créanciers et actionnaires ("bail-in") mais "il y a des modèles dans d'autres pays et il faut voir comment ils peuvent s'appliquer en Italie", a déclaré à la presse le banquier central autrichien.

"La différence entre l'Italie et d'autres Etats comme l'Allemagne ou l'Autriche c'est qu'en Italie il n'y a pas eu à ce jour d'aide publique significative ou de nationalisation de banques", a-t-il dit. "On ne peut donc pas exclure qu'il soit nécessaire pour l'Etat de prendre des participations (dans des banques) d'une manière ou d'une autre".

Les aspects concrets de toute solution devront faire l'objet de discussions entre l'Italie, la BCE et la Commission européenne, a-t-il ajouté, en jugeant par ailleurs qu'il n'y avait aucun risque de voir l'Italie quitter la zone euro après le référendum constitutionnel de dimanche.

François Murphy, Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below