25 novembre 2016 / 17:06 / il y a 9 mois

Les valeurs du jour à la clôture de la Bourse de Paris

Technip, plus forte baisse du CAC 40, a cédé 3,18% à 63,96 euros. Le dollar fort a pesé sur les cours du pétrole (-3,29% à 47,39 dollars le baril) alors qu'une réunion de l'Opep sur une réduction de production est prévue mercredi. Des discussions préparatoires avec des pays hors-Opep sont prévues lundi, auxquelles, ont dit des sources ŕ Reuters, l'Arabie saoudite ne participera pas. /Photo d'archives/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour vendredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a effacé les pertes de la journée pour clôturer en hausse de 0,17% à 4.550,27 points dans des volumes peu nourris alors que les marchés américains ont tourné au ralenti avec le "Black Friday" et le long week-end de Thanksgiving.

Sur la semaine, l'indice phare de la place de Paris a pris 1,02%.

* Le dollar fort a pesé sur les cours du pétrole (-3,29% à 47,39 dollars le baril) alors qu'une réunion de l'Opep sur une réduction de production est prévue mercredi. Des discussions préparatoires avec des pays hors-Opep sont prévues lundi, auxquelles, ont dit des sources à Reuters, l'Arabie saoudite ne participera pas.

* TECHNIP, plus forte baisse du CAC 40, a cédé 3,18% à 63,96 euros, et CGG, plus forte baisse du SBF 120, a perdu 3,46% à 11,98 euros.

* REMY COINTREAU (+3,12% à 77,75 euros), plus forte hausse du SBF 120, a amplifié sa progression entamée jeudi avec les résultats semestriels supérieurs aux attentes publiés par le groupe de spiritueux. Berenberg a relevé son conseil sur le titre à conserver, notamment grâce à l'accélération des ventes en Chine.

* PERNOD RICARD a repris 0,9% à 98,88 euros après avoir accusé la veille le plus fort repli du CAC 40 sur des arbitrages d'investisseurs en faveur de Rémy Cointreau.

* LAFARGEHOLCIM a lâché 1,93% à 49,41 euros, une des plus fortes baisses du SBF 120. D'après Phil Roseberg, analyste chez Bernstein, les investisseurs n'ont pas été convaincus par le discours que le management du cimentier a tenu lors du Capital Markets Day du 18 novembre, notamment du fait d'un manque d'informations concernant l'exécution des objectifs énoncés.

* A l'inverse, plusieurs valeurs au profil DEFENSIF ont progressé dans un marché sans catalyseur. DANONE, plus forte hausse du CAC 40, a gagné 1,83% à 60,04 euros. L'OREAL a pris 1,03% à 161,85 euros, SANOFI 0,91% à 75,26 euros. Hors CAC 40, EDENRED a engrangé 2,51% à 20,01 euros.

* NOKIA a affiché une hausse de 0,92% à 4,078 euros. Le programme de rachat d'actions lancé par le groupe le 15 novembre semble satisfaire les investisseurs, selon un analyste.

* ALSTOM a avancé de 0,66% à 26,61 euros à la faveur d'une note positive d'UBS, à l'achat sur la valeur. L'analyste Guillermo Peigneux Lojo estime que le groupe devrait être en mesure de dépasser temporairement son objectif d'une croissance organique de 5% du chiffre d'affaires et d'accroître ses marges, les besoins en infrastructure ferroviaire aux Etats-Unis et en Inde devant être bénéfiques à Alstom ainsi que le niveau record du carnet de commandes et les livraisons prévues pour 2017-2018.

* COMPAGNIE DES ALPES (+6,12% à 17,85 euros) a inscrit une des plus fortes progressions de l'indice CAC Mid & Small sur une information de presse prêtant au fonds Permira l'intention d'entrer au capital de l'exploitant de stations de ski.

Laetitia Volga et Charlotte Brichaux, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below