23 novembre 2016 / 18:22 / il y a un an

Vinci porte plainte contre X pour les faux communiqués de mardi

PARIS (Reuters) - Vinci a annoncé mercredi porter plainte contre X pour la diffusion la veille de faux communiqués usurpant l‘identité du groupe et qui ont fait dévisser son cours de Bourse.

Vinci a annoncé mercredi porter plainte contre X pour la diffusion la veille de faux communiqués usurpant l'identité du groupe et qui ont fait dévisser son cours de Bourse. "Vinci a été victime d'une usurpation d'identité qui s'est traduite par l'envoi à certains médias de fausses informations", déclare le géant du BTP et des concessions dans un communiqué. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

Le géant du BTP et des concessions a été victime mardi de fausses informations sur une révision de ses comptes et le renvoi de son directeur financier, qui lui ont fait perdre jusqu‘à 18,28% en séance.

L‘action Vinci, qui avait déjà sensiblement réduit ses pertes mardi, a clôturé mercredi en hausse de 0,87% à 59,31 euros, retrouvant à peu près son niveau d‘avant la chute.

“Vinci a été victime d‘une usurpation d‘identité qui s‘est traduite par l‘envoi à certains médias de fausses informations”, déclare Vinci dans un communiqué. “A ce stade des investigations menées par Vinci, le groupe n‘a subi aucune intrusion dans ses systèmes informatiques.”

Il ajoute que les allégations proviennent d‘une source qui reste jusqu‘ici inconnue.

“Réitérant son démenti de ces allégations mensongères, Vinci confirme l‘ensemble des informations financières diffusées à ce jour aux marchés financiers, notamment s‘agissant des perspectives de chiffre d‘affaires et de résultats pour 2016, et de sa situation financière”, précise le groupe.

Vinci avait répété fin octobre viser sur l‘année une légère baisse de son chiffre d‘affaires et une progression de ses résultats.

UN FAUX SITE WEB A ÉTÉ CRÉÉ

L‘Autorité des marchés financiers (AMF) a de son côté ouvert une enquête sur ce qu‘elle a qualifié de “grave dysfonctionnement de marché”.

L‘objectif, a indiqué le régulateur, est de vérifier qui pourrait avoir tiré profit d‘une éventuelle manipulation de cours et de travailler à limiter à l‘avenir ce type de risque et son impact sur les marchés financiers.

Vinci mène également une enquête interne pour tenter de tracer l‘origine des communiqués fabriqués et expédiés à certains médias, à une vingtaine de minutes d‘intervalle, en prenant méticuleusement l‘apparence de vrais.

Ils émanaient d‘une adresse terminant par “vinci.group” ou “vinci-group.com”, alors que le nom de domaine habituel finit par “vinci.com”. Ces adresses ne fonctionnaient plus mercredi.

Vinci indique également que le premier faux communiqué pouvait également être téléchargé sur un faux site web créé pour l‘occasion.

Les communiqués, usurpant les noms des responsables de la communication et du service de presse, mentionnaient également deux numéros de portable, correspondant dans un des cas à un service téléphonique sans abonnement. Sur le répondeur, une voix d‘homme se faisait toujours passer mercredi matin pour un représentant média de Vinci, d‘abord en français puis avec une traduction robotisée en anglais.

Ce n‘est pas la première fois qu‘une entreprise est victime d‘une telle imposture. En juillet 2015, l‘action Twitter avait flambé sur de fausses informations selon lesquelles le groupe avait reçu une offre d‘achat. Il en était allé de même pour le titre du suédois Fingerprint Cards en 2013 lorsqu‘un faux communiqué de presse avait annoncé un rachat du groupe par le coréen Samsung.

L‘usurpation d‘identité par voix électronique peut prendre aussi d‘autres formes. Sur son site internet, Colas met actuellement en garde ses fournisseurs contre des emails frauduleux visant à passer commande auprès d‘eux au nom du groupe, filiale routes de Bouygues.

Avec Swaha Pattanaik à Londres, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below