8 novembre 2016 / 09:02 / dans un an

Les Bourses européennes font du surplace à l'ouverture

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes font du surplace mardi à l‘ouverture, à quelques heures de l‘élection présidentielle américaine, dans un climat d‘optimisme prudent de la plupart des investisseurs qui espèrent une victoire d‘Hillary Clinton.

Les Bourses européennes font du surplace mardi à l'ouverture. Vers 08h35 GMT, le CAC 40 grignote 0,02% à 4.461,90 points, le Dax gagne 0,02% et à Londres, le FTSE 0,07%. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

Autre signe d‘attentisme, le dollar et le peso mexicain se stabilisent après de fortes fluctuations dans les deux sens au gré des sondages.

Un sondage Economist-YouGov donne quatre points d‘avance à la candidate démocrate avec 45% des suffrages et le projet Reuters/State of the Nation estime à 90% ses chances d‘une victoire.

Mais les investisseurs restent prudents, échaudés par le souvenir du vote des Britanniques pour une sortie de l‘Union européenne en juin alors que les marchés avaient largement anticipé un maintien dans l‘UE.

À Paris, le CAC 40 grignote 0,02% à 4.461,90 points vers 08h35 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,02% et à Londres, le FTSE 0,07%.

L‘indice EuroStoxx 50 de la zone euro avance de 0,07%, le FTSEurofirst 300 de 0,13% et le Stoxx 600 de 0,17%.

La Bourse de Tokyo a elle aussi fait du surplace mardi avec une petite baisse de 0,03%. tandis que Wall Street a terminé lundi sur un gain de plus de 2%, interrompant une série de neuf séances consécutives de repli suite à un resserrement de l‘écart entre Hillary Clinton et le candidat républicain Donald Trump.

Les investisseurs ont été peu sensibles à l‘annonce d‘une chute de 1,8% de la production industrielle allemande en septembre, nettement plus que prévu et à son rythme le plus fort en plus de deux ans et demi.

Credit agricole s‘adjuge 4,5%, plus forte hausse du CAC. La banque a annoncé des résultats dopés par la finalisation d‘Eurêka, une opération de simplification capitalistique du groupe, et s‘est engagé à distribuer un minimum de 0,60 euros par action pour 2017, comme en 2016.

ArcelorMittal chute en revanche de 5,1%, plus forte hausse du CAC. Le numéro un mondial de la sidérurgie a publié mardi un bénéfice opérationnel inférieur aux attentes au titre du troisième trimestre et dit s‘attendre à une baisse de sa profitabilité sur les trois derniers mois de l‘année.

Solvay figure également parmi les plus fortes baisses du CAC et de l‘EuroFirst 300 après les résultats trimestriels du chimiste belge.

Sur le marché du pétrole, le Brent et le brut léger américain progressent dans un climat d‘optimisme prudent là aussi concernant le résultat de l‘élection. L‘annonce que les exportations et les importations chinoises ont reculé plus que prévu en octobre freinent toutefois le mouvement.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below