8 novembre 2016 / 08:07 / dans un an

Atos compte surfer sur la transformation digitale d'ici 2019

Atos compte améliorer encore sa marge opérationnelle et accélérer sa croissance organique d'ici 2019 en profitant de la rapide transformation digitale en cours dans les services informatiques. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer

PARIS (Reuters) - Atos compte améliorer encore sa marge opérationnelle et accélérer sa croissance organique d‘ici 2019 en profitant de la rapide transformation digitale en cours dans les services informatiques.

La SSII dirigée par Thierry Breton précise également dans un communiqué qu‘il compte convertir les deux tiers de sa marge opérationnelle en flux de trésorerie disponible dans trois ans contre la moitié actuellement.

Atos vise également une hausse de 40% de son résultat net hors acquisitions d‘ici 2019 et compte maintenir sa politique actuelle de dividende, à savoir un taux de distribution de 25% à 30%, a précisé le directeur financier Elie Girard.

Le groupe compte également rester opportuniste dans sa croissance externe, tout en se fixant comme priorités le secteur du paiement via sa filiale cotée Worldline et de nouveaux rachats aux Etats-Unis, a-t-il ajouté.

Atos veut ainsi élargir sa base de clientèle et renforcer ses capacités technologiques en se basant sur le cloud computing (stockage de données à distance), la transition vers un environnement de travail totalement digital, l‘analyse massive de données pour créer de la valeur ajoutée dans les entreprises et la cybersécurité.

Les nouvelles offres d‘Atos basées sur ces axes de croissance devraient représenter 40% de son chiffre d‘affaires d‘ici trois ans contre 13% actuellement.

“On n‘a jamais connu de transformation aussi rapide et forte”, a résumé Elie Girard.

Au total, le groupe prévoit une croissance organique de 2% à 3% de son chiffre d‘affaires sur la période 2017-2019 en rythme annuel moyen contre 1,5% à 2,0% anticipé cette année.

Il compte aussi porter sa marge opérationnelle de 10,5% à 11% en 2019, contre 9,2%-9,5% anticipé pour 2016, notamment en améliorant la rentabilité de ses activités de conseil et intégration de systèmes.

Pour son pôle de paiement Worldline, Atos anticipe un premier semestre 2017 en légère croissance organique, puis un taux entre 5% et 7% et une hausse de l‘excédent brut opérationnel comprise entre 350 et 400 points de base en 2019, par rapport à un taux de 20% prévu pour 2016.

Edité par Gilles Guillaume

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below