31 octobre 2016 / 06:52 / il y a un an

Sony réduit sa prévision de bénéfice annuel

Sony a annoncé lundi la révision à la baisse de sa prévision de bénéfice annuel en raison d'une charge de dépréciation liée à la cession de son activité de batteries à Murata Manufacturing. /Photo d'archives/REUTERS/Yuya Shino

TOKYO (Reuters) - Sony a abaissé lundi sa prévision de bénéfice annuel en raison d‘une charge de dépréciation liée à la cession d‘une filiale de batteries, un avertissement inattendu et décevant pour des investisseurs qui espéraient au contraire une révision à la hausse grâce au succès de la PlayStation 4 et au lancement d‘un casque de réalité virtuelle.

Après des années de restructuration, le groupe japonais d‘électronique grand public se recentre sur le jeu vidéo, les loisirs et les capteurs d‘images, ce qui l‘a conduit entre autres à céder ses activités de batteries.

Mais l‘impact financier de la cession de celles-ci à Murata Manufacturing, annoncée en juillet, se révèle plus important qu‘anticipé.

Sony s‘attend désormais à un résultat d‘exploitation de 270 milliards de yens (2,4 milliards d‘euros) sur l‘exercice à fin mars 2017, soit 30 milliards de yens de moins que lors de sa prévision précédente, donnée en juillet.

La nouvelle prévision correspond à une baisse de 8% par rapport au résultat d‘exploitation de l‘an dernier.

Le consensus Thomson Reuters Starmine SmartEstimate donnait jusqu‘à présent un bénéfice d‘exploitation de 308,65 milliards de yens sur la base de 27 estimations. Les analystes prévoyaient en effet que les ventes de la PlayStation 4 et des jeux vidéo soutiendraient les résultats.

Sony, qui doit publier mardi ses résultats semestriels et faire le point à cette occasion sur ses prévisions annuelles, a en outre lancé il y a quelques semaines son casque de réalité virtuelle PlayStation VR et il a annoncé que sa production de capteurs d‘images (pour appareils photo, smartphones et caméras) remonterait à 100% de ses capacités au second semestre de l‘exercice, grâce à une amélioration de la demande de smartphones.

La cession de l‘activité de batteries a été conclue pour environ 17,5 milliards de yens mais devrait se traduire dans les comptes par une charge de dépréciation de 33 milliards de yens.

Taiga Uranaka; Patrick Vignal et Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below