5 janvier 2016 / 17:13 / il y a 2 ans

Timide rebond des Bourses européennes à la clôture

PARIS (Reuters) - Le Bourses européennes ont timidement rebondi mardi, portées par les valeurs minières et les télécoms mais toujours préoccupées par la Chine au lendemain d‘un indicateur manufacturier inquiétant qui avait fait plonger les marchés lors de la première séance de l‘année.

LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

À Paris, le CAC 40 a fini une séance volatile sur un gain de 0,34% (15,18 points), à 4.537,63. À Francfort, le Dax a gagné 0,26% et à Londres, le FTSE 100 a pris 0,72% grâce au redressement des cours des ressources de base dont l‘indice signe la plus forte hausse sectorielle (+1,77%).

Toujours à Londres, Home Retail a flambé de plus de 40%, soit sa plus forte progression en séance, après que Sainsbury’s (-5,17%) a annoncé qu‘il avait approché le propriétaire des distributeurs Argos et Homebase.

L‘indice paneuropéen FTSEurofirst 300 et l‘EuroStoxx 50 de la zone euro ont progressé respectivement de 0,44% et de 0,42%.

Les valeurs télécoms ont également tiré leur épingle du jeu (+0,92%) et Numericable-SFR s‘est carrément envolé de 12,23%, la plus forte hausse du FTSEurofirst 300. La filiale d‘Altice (+9,33%) a profité à plein de la perspective d‘une consolidation du marché français des télécoms avec la confirmation par ses concurrents Orange (+0,72%) et Bouygues (+0,39%) de discussions en vue d‘un rapprochement.

Le marché a été porté en outre par de vagues rumeurs de nouvelles mesures de stimulation de la part de la Banque centrale européenne (BCE) après l‘annonce d‘une inflation plus faible que prévu en décembre dans la zone euro.

Contre la tendance, le titre Volkswagen a cédé 5,62%. Le constructeur allemand risque une amende aux Etats-Unis qui pourrait dépasser en théorie 90 milliards de dollars après l‘annonce, lundi, de l‘ouverture d‘une procédure au civil par le département de la Justice au sujet de la fraude sur les tests aux émissions polluantes de près de 600.000 véhicules.

Après leur plongeon de quasiment 7% lundi, les valeurs chinoises ont fini sur une note irrégulière au terme d‘échanges volatils, les autorités chinoises ayant annoncé plusieurs mesures pour soutenir le marché. L‘indice CSI300 des principales valeurs cotées à Shanghai et Shenzhen a repris 0,28%.

Sur le marché des changes, l‘euro a connu un nouvel accès de faiblesse après l‘annonce des chiffres de l‘inflation dans l‘union monétaire. Il perdait 0,84% face au billet vert, autour de 1,0738 dollar.

Les indices de Wall Street se cherchent une tendance à l‘heure de la clôture en Europe.

Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below