21 décembre 2015 / 15:38 / il y a 2 ans

Les Bourses européennes en hausse à la mi-séance

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes restent orientées en hausse lundi à la mi-séance, malgré un baril de pétrole qui poursuit sa chute, à l‘exception de Madrid qui souffre de l‘absence de majorité absolue à l‘issue des élections législatives de dimanche.

Les Bourses européennes restent orientées en hausse lundi à la mi-séance, malgré un baril de pétrole qui poursuit sa chute. À Paris, le CAC 40 gagne 0,49% à 4.647,78 points vers 11h50 GMT. À Francfort, le Dax avance de 0,79% et, à Londres, le FTSE de 0,84%. /Photo d'archives/REUTERS/Ralph Orlowski

À Paris, l‘indice CAC 40 gagne 0,49% à 4.647,78 points vers 11h50 GMT. À Francfort, le Dax avance de 0,79% et, à Londres, le FTSE de 0,84%. L‘indice paneuropéen FTSEurofirst 300 progresse de 0,28% et l‘EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,31%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse de 0,8 à 0,9% après avoir perdu plus de 2% vendredi avec le brut.

La Bourse de Madrid perd 2,3%, plombée par ses valeurs bancaires après les résultats peu concluants des élections législatives de dimanche. Le Parti populaire (PP, droite) du président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, est arrivé en tête mais a perdu sa majorité absolue au profit des partis de gauche qui, ensemble, pourraient être à même de gouverner.

Banco Santander, Banco Bilbao Vizcaya Argentaria et Iberdrola perdent entre 2,2% et 3% et le rendement des obligations souveraines espagnoles à 10 ans a touché un plus haut d‘un mois.

Malgré le gain de popularité des partis anti-austérité en Espagne, l‘euro se maintient autour de 1,0870 dollar.

Le Brent de mer du Nord réduit ses pertes et se traite autour de 36,35 dollars le baril (-1,44%), après être tombé à 36,05 en matinée, son plus bas niveau depuis juillet 2004. Les cours du pétrole sont affectés par un regain d‘inquiétude face à une offre pléthorique sur le marché mondial.

Aux valeurs, Glencore rebondit de 7,25% à 86,72 pence, plus forte hausse de l‘EuroFirst 300, portée par une relèvement d‘objectif de cours par Citigroup, de 130 à 160 pence. Le titre du groupe de négoce, dont la note de crédit à été abaissée à un niveau tout juste au-dessus du statut spéculatif la semaine dernière, a perdu 72% depuis le début de l‘année.

Ericsson arrive en deuxième position avec un gain de 6,29%. L‘équipementier télécoms suédois a annoncé la signature d‘un accord sur la propriété intellectuelle avec Apple qui met fin à plusieurs mois de litige avec le fabricant de l‘iPhone.

ITV prend 3,5% à Londres, sa meilleure performance en trois mois, en réaction à un article du Mail On Sunday évoquant une possible OPA de l‘américain Comcast sur le groupe de télévision britannique.

Valeo prend 3,4%, plus forte hausse du CAC 40, après le rachat de l‘allemand Peiker, spécialiste de la télématique embarquée et de la connectivité des véhicules, pour se renforcer dans la voiture autonome.

Kit Rees, avec Alexandre Boksenbaum-Granier, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below