10 décembre 2015 / 12:16 / il y a 2 ans

Les Bourses européennes en légère baisse à la mi-séance

Les principales Bourses européennes évoluent jeudi en légère baisse à mi-séance sur fond de déprime des prix des ressources de base et d'inquiétudes pour la croissance mondiale. À Paris, l'indice CAC 40 perd 0,17%, à 4.629,76 vers 11h45 GMT. À Francfort, le Dax recule de 0,27% et à Londres, le FTSE cède 0,55%. /Photo d'archives/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent jeudi en légère baisse à mi-séance sur fond de déprime des prix des ressources de base et d'inquiétudes pour la croissance mondiale.

Wall Street est attendue en petite hausse à l'ouverture, l'approche de la réunion monétaire de la Réserve fédérale américaine, qui devrait annoncer dans une semaine qu'elle relève ses taux d'intérêt pour la première fois depuis près de 10 ans, limitant l'appétit des investisseurs pour le risque.

À Paris, l'indice CAC 40 perd 7,69 points, soit 0,17%, à 4.629,76 vers 11h45 GMT. À Francfort, le Dax recule de 0,27% et à Londres, le FTSE cède 0,55%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro et le FTSEurofirst 300 se replient respectivement de 0,3% et 0,38%.

Les cours du pétrole se stabilisent mais restent proches de creux de sept ans touchés en début de semaine et les cours des matières premières demeurent sous pression.

Dans ce contexte, Glencore a annoncé jeudi avoir révisé à la hausse son objectif en matière d'endettement tout en taillant encore dans ses dépenses d'investissement. Le géant minier prend plus de 11%, la plus forte progression de l'Eurofirst 300.

EDF vient juste derrière avec un bond de plus de 8%, la plus forte hausse du CAC 40, le marché saluant les annonces la veille par l'électricien d'un relèvement de son objectif de croissance d'Ebitda pour 2015 et d'une baisse de ses coûts à l'horizon 2018.

Le titre Syngenta progresse de plus de 5% à la Bourse de Zurich, porté par un article de presse évoquant une offre améliorée de China National Chemical Corp (ChemChina) sur le groupe d'agrochimie suisse.

Les investisseurs américains sont pratiquement certains que la Fed relèvera ses taux d'intérêt le 16 décembre. Ils analyseront tout de même le chiffre des inscriptions au chômage la semaine dernière aux Etats-Unis, attendu pour 13h30 GMT.

Patrick Vignal pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below