10 décembre 2015 / 08:20 / dans 2 ans

Les ventes de Darty bien maintenues malgré les attentats

PARIS (Reuters) - Darty a fait état jeudi d‘une progression de son chiffre d‘affaires et de son résultat opérationnel au premier semestre de son exercice décalé et annoncé que ses ventes s‘étaient “bien tenues” ces dernières semaines malgré les attentats de Paris.

Darty fait état jeudi d'une progression de son chiffre d'affaires (+1,2% à 1,66 milliard d'euros) et de son résultat opérationnel (+4% à 22,0 millions d'euros) au premier semestre de son exercice décalé et indique que ses ventes se sont "bien tenues" ces dernières semaines malgré les attentats de Paris. /Photo d'archives/REUTERS/Jacky Naegelen

Le distributeur d‘électroménager et d‘électronique grand public, promis à un rachat par la Fnac, a vu son résultat opérationnel progresser de 4% à 22,0 millions d‘euros, sur un chiffre d‘affaires légère hausse (+1,2%) à 1,66 milliard d‘euros, dans un marché toujours difficile.

A surfaces comparables, les ventes ont également progressé (+1,1%) et sur le seul deuxième trimestre, elles ont signé une hausse de 2,4% et de 4,7% en France, son principal marché, portées notamment par une reprise des ventes de téléviseurs pour la coupe du monde de rugby.

“Nous avons fait un très bon semestre” a déclaré à Reuters le directeur général du groupe, soulignant que Darty a fait mieux que le marché français qui, dans le même temps, a reculé de 1,7%.

Régis Schultz a aussi indiqué qu‘après une chute de la fréquentation pendant le week-end qui a suivi les attentats du 13 novembre, la situation était rapidement revenue à la normale, à l‘exception des magasins situés dans les grands centres commerciaux où la fréquentation reste en baisse et où Darty compte une dizaine de magasins environ.

“Nous avons fait un très bon ‘black friday’ et la période de Noël s‘annonce plutôt bien”, a-t-il ajouté.

Darty récolte les fruits de ses efforts en matière d‘image prix et de multicanal, mais aussi de gestion de stocks qui a permis d‘assurer la disponibilité des produits en période de forte demande, comme les ventilateurs et les climatiseurs pendant la canicule de l‘été, a précisé Régis Schultz.

MARCHÉ TOUJOURS DIFFICILE

Le marché français dans son ensemble reste quant à lui plombé par la baisse du multimédia et des téléviseurs (à l‘exception des périodes de grands événements sportifs), tandis que le petit électroménager demeure bien orienté.

Le groupe a également fait état d‘une nette baisse (-92 millions d‘euros) de sa dette financière grâce à une “forte baisse du besoin en fond de roulement”.

Début novembre, Darty a dit “oui” à l‘offre de rachat de la Fnac qui devrait donner naissance à un poids lourd français des produits techniques, électroménagers et culturels capable de mieux affronter la concurrence des spécialistes du e-commerce, Amazon en tête.

Le groupe table sur une finalisation de l‘opération vers la mi-2016 en cas de feu vert des autorités de la concurrence ou vers le quatrième trimestre 2016 en cas d‘examen plus approfondi.

A la Bourse de Londres, le titre Darty était en hausse de 0,5% à 9h55, à 97,00 pence.

“Les résultats sont meilleurs que prévu, aidés par des éléments exceptionnels”, soulignent les analystes de la Société générale dans une note.

Le résultat opérationnel courant en France a bondi de 51%, grâce à des plus-values de cessions immobilières.

Hors exceptionnels, la marge serait quasiment stable autour de 2,3%, contre 2,1% un an auparavant, selon la SocGen.

Avec Dominique Vidalon et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Julien Ponthus

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below