5 juin 2015 / 07:47 / il y a 2 ans

Les Bourses européennes ouvrent en baisse avec la Grèce

Les Bourses européennes ont ouvert en baisse vendredi, et la semaine devrait se solder par une perte après la décision d'Athènes de reporter son échéance du jour, dans un marché prudent avant les chiffres de l'emploi aux Etats-Unis. À Paris, l'indice CAC 40 perd 0,52% vers 9h30. /Photo d'archives/Charles Platiau

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont ouvert en baisse vendredi, et la semaine devrait se solder par une perte après la décision d'Athènes de reporter son échéance du jour, dans un marché prudent avant les chiffres de l'emploi aux Etats-Unis.

La Grèce a annoncé au Fonds monétaire international qu'elle reportait à la fin du mois un remboursement prévu ce vendredi, alors que les négociations d'Athènes avec ses créanciers internationaux continuent d'achopper sur la question politiquement sensible des retraites.

"Nous nous attendons à ce que les intervenants du marché mettent leurs gilets de sauvetage aujourd'hui", selon un analyste d'Euroxx Research à Athènes.

À Paris, l'indice CAC 40 perd 0,52% à 4.961,18 points vers 9h30. À Francfort, le Dax cède 0,69% et à Londres, le FTSE recule de 0,41%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro abandonne 0,65% et le FTSEurofirst 300 se replie de 0,56%. L'indice de la Bourse d'Athènes aggrave ses pertes qui dépassent 3%.

L'indice des ressources de base (+0,34%) est le seul indice sectoriel dans le vert à ce stade.

Vodafone ne gagne plus que 0,48% après avoir pris plus de 1% dans les premiers échanges. L'opérateur télécoms a annoncé avoir ouvert des discussions avec Liberty Global pour un éventuel échange d'"actifs choisis", en ajoutant qu'il ne discutait pas d'une fusion.

Saipem rebondit de 1,76% après avoir chuté de plus de 13% jeudi. Le groupe de services pétroliers a démenti une information selon laquelle il aurait confirmé qu'il pensait à une augmentation de capital.

Les investisseurs resteront prudents dans la matinée avant la publication des chiffres clés des créations d'emplois aux Etats-Unis en mai cet après-midi à 14h30. Elles sont attendues à 225.000 après les 223.000 annoncées pour avril.

Sur le marché des changes, l'euro retombe par rapport à ses pics de deux semaines atteints la veille, alors que le rendement des obligations allemandes à 10 ans (Bund) se détend après avoir frôlé la barre de 1%.

Les cours du pétrole sont en baisse avant la décision de l'Opep, qui devrait maintenir son plafond de production malgré la saturation du marché mondial.

Avec Francesco Canepa, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below