1 juin 2015 / 07:50 / il y a 2 ans

Les Bourses européennes ouvrent en hausse

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont ouvert en hausse lundi, entamant le mois de juin sur une note positive après leur recul de la semaine dernière, dans un contexte toujours dominé par l‘incertitude quant à l‘issue des négociations sur la dette grecque.

Les Bourses européennes ont ouvert en hausse lundi, entamant le mois de juin sur une note positive après leur recul de la semaine dernière, dans un contexte toujours dominé par l'incertitude quant à l'issue des négociations sur la dette grecque. À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,91% vers 09h35. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

A quelques jours d‘une importante échéance de remboursement au FMI vendredi, le commissaire européen Günther Oettinger a déclaré qu‘il jugeait possible un accord d‘ici la fin de la semaine entre la Grèce et ses créanciers.

“Nous étions négatifs à la fin de la semaine dernière mais nous sommes neutres maintenant”, dit Markus Huber, trader chez Peregrine & Black. “Il se peut que la Grèce ne boucle pas d‘accord (cette semaine) mais ils rembourseront probablement leur échéance au FMI.”

À Paris, l‘indice CAC 40 gagne 0,91% à 5.053,33 points vers 09h35. À Francfort, le Dax prend 0,71% et à Londres, le FTSE avance de 0,44%.

L‘indice EuroStoxx 50 de la zone euro progresse de 0,85% et le FTSEurofirst 300 de 0,88%.

En Chine, l‘indice composite de Shanghai rebondit fortement, de 4,7%, après la publication d‘indicateurs d‘activité en Chine qui laissent entendre que Pékin va devoir prendre de nouvelles mesures pour relancer la croissance.

Aux valeurs, le suisse Roche (+2,14%) et Astrazeneca (+2,42%) figurent tous deux parmi les plus fortes hausses de l‘EuroFirst 300 après des annonces jugées positives sur des traitements du cancer.

Sur le marché des changes, l‘euro perd un peu de terrain, et se traite autour de 1,0952 dollar, dans la crainte d‘un défaut de paiement de la Grèce si un accord n‘est pas rapidement conclu entre Athènes et ses créanciers.

Le dollar évolue de son côté près de son plus haut depuis 2002 face au yen atteint vendredi à 124,44.

Les cours du pétrole se replient après avoir grimpé près de 5% vendredi. Des représentants de l‘Opep ont déclaré que l‘organisation devrait laisser son objectif de production inchangé lors de sa réunion à Vienne vendredi.

Les investisseurs attendent les indices des directeurs d‘achats (PMI) des pays européens et de la zone euro. Les premiers chiffres de l‘inflation allemande - un indicateur qui a contribué à déclencher un fort courant de ventes obligataires en mai - seront publiés à 14h00.

Francesco Canepa et Lisa Twaronite, Juliette Rouillon pur le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below