21 mai 2015 / 09:34 / il y a 2 ans

Epidémie de chutes brutales à la Bourse de Hong Kong

Goldin Financial Holdings et Goldin Properties Holdings, deux entreprises contrôlées par le milliardaire chinois Pan Sutong, ont perdu jusqu'aux deux tiers de leur valeur jeudi à la Bourse de Hong Kong, au lendemain d'une chute de près de 50% du cours du spécialiste de l'énergie solaire Hanergy. Les deux groupes ont vu leur action s'effondrer de plus de 60% en séance, effaçant en quelques heures environ 20,6 milliards d'euros de capitalisation. /Photo prise le 5 mars 2015/REUTERS/Bobby Yip

HONG KONG (Reuters) - Deux entreprises contrôlées par le milliardaire chinois Pan Sutong ont perdu jusqu‘aux deux tiers de leur valeur jeudi à la Bourse de Hong Kong, au lendemain d‘une chute de près de 50% du cours du spécialiste de l‘énergie solaire Hanergy, avec lequel elles avaient des liens d‘affaires.

Goldin Financial Holdings et Goldin Properties Holdings ont vu leur action s‘effondrer de plus de 60% en séance, effaçant en quelques heures environ 20,6 milliards d‘euros de capitalisation. A la clôture, Goldin Financial affichait une baisse de 43,34% et Goldin Properties perdait 40,91%.

Mercredi, Hanergy Thin Film Power Group chutait de plus de 46% en séance avant que les transactions sur le titre ne soient suspendues. Une source a par la suite déclaré à Reuters que le groupe chinois était visé par une enquête des autorités boursières sur des soupçons de manipulation de cours.

Cette série de chutes brutales et pour l‘instant inexpliquées risque de porter un coup à la réputation de la place boursière de Hong Kong et risque de freiner l‘intérêt croissance des investisseurs internationaux, attirés par l‘interconnexion avec la Bourse de Shanghaï établie en novembre dernier.

Goldin Financial et Hanergy avaient vu leur capitalisation plus que quadrupler depuis septembre, une envolée sans commune mesure avec l‘évolution de leurs fondamentaux telle que la suggèrent leur information financière.

La hausse de Goldin Properties a été plus soudaine, son cours étant multiplié par près de six entre mars et mai.

Des documents de référence montrent que Hanergy avait confié à Golding Financial plusieurs mandats de conseil financier, notamment, en février, sur un contrat par lequel Hanergy Holding Group, la maison mère de Hanergy Thin Film, est devenue de fait la première source de revenus de ce dernier.

DES VOLUMES EXCEPTIONNELS

Hanergy Thin Film, Goldin Financial et Goldin Properties ont déclaré chacun de leur côté n‘avoir aucune explication à la forte baisse de leur cours. Les transactions sur Golding Financial et Golding Properties n‘ont pas été suspendues jeudi.

L‘interconnexion entre les Bourses de Hong Kong et Shanghaï a attiré ces derniers mois d‘importants flux d‘investissement en provenance de Chine, qui ont favorisé la hausse du marché hongkongais mais aussi la montée de la volatilité. Hanergy figure parmi les valeurs qui ont le plus bénéficié de cette évolution en terme de volumes d‘échange.

La chute de Goldin Financial et Goldin Properties a eu lieu dans des volumes exceptionnels: plus de 32 millions d‘actions Goldin Financial ont changé de mains jeudi, contre deux à six millions au cours des séances précédentes. Pour Goldin Properties, les volumes ont dépassé 40 millions de titres, contre deux à trois millions par jour sur le mois écoulé.

Goldin Financial, contrôlé à 70% par Pan Sutong, est présent notamment dans l‘affacturage. La société possède par ailleurs des vignobles en Californie et dans le bordelais en France.

Sa capitalisation boursière a culminé à environ 247 milliards de dollars de Hong Kong (28,5 milliards d‘euros), à rapporter à un bénéfice de 1,4 milliard sur le dernier semestre publié.

Pan Sutong, qui possède aussi 65% environ du capital de Goldin Properties, a une fortune globale estimée à 8,6 milliards de dollars par Forbes.

En mars, les autorités boursières avaient mis en garde les investisseurs à propos de Goldin Financial en expliquant que les 20 premiers actionnaires du groupe détenaient 98% du capital.

avec Umesh Desai, Marc Angrand pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below