21 mai 2015 / 06:19 / dans 3 ans

Les ouvertures portent Darty dans un marché toujours difficile

PARIS (Reuters) - Darty a fait état d‘une accélération de sa croissance au quatrième trimestre de son exercice décalé, porté par de nouvelles ouvertures de magasins, dans un marché qui reste toutefois mal orienté.

A surfaces comparables, les ventes de Darty sont en recul de 0,5% au 4e trimestre, avec une baisse de 0,7% en France, son principal marché, et une stabilité en Belgique et aux Pays-Bas. /Photo d'archives/REUTERS/Jacky Naegelen

Le distributeur d‘électroménager et d‘électronique grand public a vu ses ventes progresser de 3,5%, après une hausse de 2,4% au trimestre précédent, et de 2,8% en France, où il réalise 70% de ses ventes et où il a ouvert six nouveaux magasins sous franchise.

Dans le même temps, le marché français de l‘électroménager et de l‘électronique grand public a accusé un repli de 0,4%.

A surfaces comparables, les ventes de Darty ont accusé un recul de 0,5% - mais ont progressé de 1% hors effets calendaires - alors que les analystes tablaient sur une légère hausse, comprise entre 0,3% et 0,4%.

En France, la baisse à surfaces égales ressort à 0,7%.

“Malgré une amélioration de la confiance des consommateurs, nos marchés restent difficiles, en particulier le multimédia”, souligne Régis Schultz, directeur général de Darty dans un communiqué.

Les ventes de tablettes et d‘appareils photos pâtissent, en particulier, de la concurrence des smartphones.

“La tendance est à l‘amélioration après une année difficile”, soulignent les analystes de Natixis.

A la Bourse de Londres, le titre chute de 6,03% à 74,81 livres à 10h40, un décrochage jugé peu significatif au regard du très faible volume échangé sur la valeur.

Le distributeur a également fait état d‘une forte hausse (+13% à périmètre constant) de ses ventes sur internet (+16% en incluant le site Mistergooddeal.com) qui représentent plus de 16% des ventes totales du groupe.

Sur l‘ensemble de son exercice, sa croissance ressort à 3,2% (Belgique et Pays-Bas compris) et à 3,5% en France, tandis qu‘à magasins comparables, ses ventes reculent de 1,6% et 2,0% respectivement.

Pascale Denis, avec Dominique Vidalon, édité par Jean-Michel Belot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below