5 mai 2015 / 05:53 / il y a 3 ans

ADP dépasse son objectif de chiffre d'affaires par passager

PARIS (Reuters) - Aéroports de Paris a dépassé son objectif de chiffre d‘affaires par passager au premier trimestre, porté par l‘ouverture de nouvelles boutiques et la dépréciation de l‘euro.

Aéroports de Paris a annoncé mardi une hausse de son chiffre d'affaires trimestriel, porté par une nette progression des redevances aéronautiques et des recettes de ses boutiques. /PHoto d'archives/REUTERS/Charles Platiau

L‘exploitant des aéroports parisiens d‘Orly et de Roissy a fait état mardi d‘un chiffre d‘affaires par passager en hausse de 9,7% à un niveau record de 19,8 euros au premier trimestre, traditionnellement le plus élevé de l‘année avec le quatrième trimestre.

Le groupe vise fin 2015 un chiffre d‘affaires par passager de 19 euros dans ses boutiques côté pistes au départ.

L‘action s‘adjuge 1,66% à 113,20 euros vers 9h25, affichant la troisième plus forte hausse du SBF120.

ADP, qui présentera ses objectifs pour 2020 lors d‘une journée investisseurs à la fin de l‘année, investira notamment dans la rénovation du terminal 2B de Roissy et dans la réunion d‘Orly Ouest et Orly Sud en un seul terminal.

Le groupe a réalisé un chiffre d‘affaires trimestriel total de 662 millions d‘euros, en hausse de 4,0%, grâce à une hausse de 5,8% de ses activités aéronautiques, qui en assurent plus de la moitié.

“L‘évolution du trafic est conforme à nos prévisions, portée notamment par les destinations asiatiques, moyen-orientales et européennes, et s‘est traduite notamment par une progression du produit des redevances aéroportuaires”, explique le PDG Augustin de Romanet dans un communiqué.

ADP confirme anticiper en 2015 une croissance de 2,6% de son trafic cette année, comme l‘an passé, a déclaré le directeur financier Edward Arkwright lors d‘une conférence téléphonique.

Le groupe, dont le trafic a augmenté de 2,0% au premier trimestre, publiera ses données pour avril le 12 mai.

ADP table sur une croissance annuelle moyenne de 2,5% de son trafic global pour la période 2016-2020, et de 3,6% pour l‘international, dans le cadre de son nouveau contrat de régulation économique (CRE) qui doit être signé mi-juillet.

Edward Arkwright a également dit aux analystes qu‘il n‘y avait aucune évolution dans les prévisions du groupe.

Le groupe avait confirmé en février un objectif un excédent brut d‘exploitation (Ebitda) en hausse de 25% à 35% par rapport aux 883 millions d‘euros de 2009. Il devrait ainsi être compris entre 1,103 milliard et 1,192 milliard d‘euros, soit stable, voire en progression par rapport à 2014.

L‘Etat détient 50,6% d‘ADP, devant Schiphol Group, l‘exploitant de l‘aéroport d‘Amsterdam, avec 8%, le groupe de BTP et de concessions Vinci avec 8% et Predica, filiale de Crédit agricole avec 4,8%.

Edité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below