29 avril 2015 / 06:08 / dans 3 ans

Hermès enregistre une forte progression de l'activité

PARIS (Reuters) - Hermès a vu sa croissance progresser de 8% à changes constants au premier trimestre, bénéficiant notamment de la poursuite du dynamisme des ventes au Japon.

Hermès a vu sa croissance progresser de 8% à changes constants au premier trimestre, bénéficiant notamment de la poursuite du dynamisme des ventes au Japon. /Photo prise le 22 septembre 2014/REUTERS/Mario Anzuoni

Les ventes du fabricant des sacs “Birkin” ou des “carrés” de soie ont totalisé 1.122,2 millions d‘euros, signant une progression de 19% en données publiées, dopée par les effets de changes positifs (103 millions sur le chiffre d‘affaires) liés à la baisse de l‘euro.

A taux de change constants, la croissance reste néanmoins inférieure à celle de 9,6% enregistrée au dernier trimestre de 2014, mais en haut de la fourchette de 7%-8% attendu par les analystes.

Cette progression s‘opère cependant sur un comparatif très élevé (+15% au premier trimestre de l‘an dernier), lié à la ruée de la clientèle japonaise sur les produits de luxe intervenue au premier trimestre 2014 avant un relèvement de TVA.

“Le Japon poursuit son excellente dynamique (+15%), grâce à un réseau de distribution très sélectif, et malgré une base de comparaison élevée en 2014”, souligne Hermès dans un communiqué.

L‘Asie hors Japon (+8%) poursuit sa progression, dans un contexte plus difficile à Hong Kong et Macao et l‘Amérique confirme son potentiel de développement (+10%), malgré une base de comparaison particulièrement élevée, alors que l‘Europe affiche une croissance de 5%, ajoute Hermès.

Hermès fait une nouvelle fois largement mieux que ses concurrents, notamment LVMH, dont la croissance organique est ressortie à 3%, ou que Kering, plombé par le décrochage de Gucci.

Début février, le sellier avait révisé en baisse à 8% au lieu de 10% sa prévision de croissance organique à moyen terme, dans un environnement devenu plus difficile pour le luxe avec la chute des flux touristiques à Hong Kong et Macao, le ralentissement du marché chinois ou l‘effondrement du tourisme russe.

Le groupe a confirmé mercredi cette prévision de 8%, “malgré les incertitudes économiques, géopolitiques, et monétaires dans le monde”.

Le titre affiche une progression de 14% depuis le début de l‘année.

Pascale Denis et Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below